Des concerts et spectacles où les smartphones sont interdits, la nouvelle "mode" à laquelle on adhère !

Des concerts et spectacles où les smartphones sont interdits, la nouvelle mode
3 images
Des concerts et spectacles où les smartphones sont interdits, la nouvelle mode - © Tous droits réservés

En concerts, à un spectacle d’humour, lors d’une pièce de théâtre, il est devenu courant de sortir son smartphone pour immortaliser l’instant. Photos et vidéos se retrouvent alors sur les réseaux sociaux et cela fait généralement une belle publicité à l’artiste. Sauf que dernièrement, de plus en plus d’artistes prennent le parti d’interdire les smartphones à leurs spectacles.

Ce lundi, Jack White et son groupe The Raconteurs étaient de passage au Cirque Royal à Bruxelles. Le concert a fait beaucoup parlé de lui puisqu’e l’artiste avait interdit aux spectateurs d’utiliser leurs smartphones durant le concert.

En effet, une pochette appelée Yondr était distribuée à chaque spectateur à l’entrée de la salle. Le spectateur, pour accéder au concert, devait y glisser son smartphone à l’intérieur. La housse intelligente enferme donc le smartphone durant le spectacle et se déverrouille automatiquement à la fin du concert.

L’idée est de profiter du concert et de vivre le moment présent selon le manager du groupe : "Quand tu vas au cinéma ou à l’opéra, tu n’es pas sur ton téléphone… Pourquoi cela devrait-il être différent pour le rock’n’roll. Pour 95% du public, c’est une expérience incroyablement positive."

Qu’en est-il des souvenirs du concert alors ? Pas de panique, un photographe officiel était chargé de prendre des clichés durant le spectacle. Ceux-ci ont ensuite été mis à disposition en libre accès sur le site et l’Instagram de Jack White afin que les spectateurs puissent tout de même partager un souvenir de ce concert. Pour Jack White, l’essentiel c’est que les spectateurs profitent de la musique avant tout.

J’ai l’impression de perdre mon temps. Les gens ne sont même plus capables d’applaudir parce qu’ils ont leur smartphone dans une main, et un verre dans l’autre !

Jack White

Cette manie de tout filmer et photographier énerve plus d'un artiste. La chanteuse Adèle a fait parler d’elle l’année passée pour avoir rabroué une fan qui filmait son concert avec son smartphone. La chanteuse s’était adressée à la fan directement en plein milieu de son concert : " J’aimerais dire à cette femme, pourriez-vous arrêter votre caméra ? Parce qu’en fait, je suis là, dans la vraie vie. Profitez de moi plutôt qu’à travers un écran. Je tiens vraiment à ce que vous appréciez mon spectacle car il y a énormément de gens dehors qui n’ont pas pu entrer."

Les artistes qui prennent cette décision assez radicale sont de plus en plus nombreux. Alicia Keys, The Lumineers et Ariana Grande ont également testé l’expérience du concert sans smartphone Outre-Atlantique. Pour les artistes, il s’agit aussi d’un moyen efficace pour éviter qu’un morceau inédit ne fuite sur la toile sans l’autorisation de son auteur.

Un spectacle d’humour sans smartphone

Florence Foresti est la première humoriste Française à avoir testé le spectacle "smartphones interdits" lors de son one woman show "Épilogue". Pour arriver à ses fins, l’humoriste a également utilisé la technologie Yondr qui enferme le smartphone dans une pochette. Des postes de déverrouillage étaient installés à l’extérieur de la salle en cas d’urgence. À nouveau, c’est l’idée d’impliquer le public dans le spectacle qui est mise en avant, l’envie de créer du lien entre les individus.

Des humoristes Américains avaient déjà tenté l’expérience avant elle : Louis C.K. et David Chappelle notamment.

Un festival où les smartphones sont bannis

La saison des festivals arrive et nombreux sont les spectateurs qui vont partager des stories, photos et vidéos des concerts qu’ils vont aller voir. En Ecosse, le FLY Open Air Festival a pris le parti d’interdire les smartphones totalement ! La raison évoquée est à nouveau celle qu’il vaut mieux vivre l’instant présent plutôt qu’à travers l’écran d’un smartphone.

Aujourd’hui, les jeunes ne peuvent plus assister à un concert sans leur téléphone.

L’expérience a été un succès, les spectateurs ont survécu à un concert sans smartphone ! Alors pourquoi ne ferions-nous pas pareil cet été et toutes les autres fois où nous assistons à un spectacle ou un concert ? Ce serait tellement plus agréable un concert sans écrans bleus devant soi. Alors, cap ou pas cap ? !