Cyberlove, l'amour haut débit

Joaquin Phoenix dans Her.
Joaquin Phoenix dans Her. - © Warner Bros.

Le cyberlove c'est ça la romance d'aujourd'hui ? Réponse sur Arte creative.

"Le commerce de l’amour en ligne est florissant. A tel point qu’on peut se demander comment il a changé notre approche de l’amour et même des relations humaines.

Tinder, Grindr ou autre Happn, les applications online pour trouver l’amour pour une nuit/la vie sont légion, mais l’histoire (d’amour) entre Internet et le flirt n’est pas nouvelle.

Depuis les débuts même d’Internet, l’accent est mis sur la communication et par effet ricochet, sur l’e-drague. Si Tinder a quelque peu remplacé les chats IRC ou MSN, l’application phare pose la même question : peut-on tomber amoureux par écran interposé ? Et ce, avant même une éventuelle rencontre ?" écrivait-on dans un article sur l'amour online, Arte creative va encore plus loin en ce demandant si l'on peut même tomber amoureux d'une machine.

En 10 épisodes, "Cyberlove" interroge ces relations d'un nouveau genre. Nous avons à disposition des dizaines de nouveaux outils pour créer du lien : avec un like, un superlike, on signifie que l'on est attiré par quelqu'un, voire par une machine, un robot. La société consumériste a-t-elle entraîné un commerce du flirt ? Est-ce encore de l'amour ? 

Avec Internet, de nouvelles formes d'amour et donc de pratiques de l'amour sont nées. Il existe des relations sexuelles par écrans interposés, sans contacts physiques. L'amour virtuel, est-ce de l'autoérotisme ? Autant de questions primordiales au temps du cyberlove, dans cette websérie d'Arte écrite et réalisée par Laure Michel.

 

Bienvenue au pays de l'intrigue amoureuse moderne, sans limites. 

Cyberlove, sur Arte.