Créez votre propre film dans l'Usine des Films Amateurs du Musée Kanal-Pompidou

Créer son propre film dans l’Usine des films amateurs du musée Kanal-Pompidou
2 images
Créer son propre film dans l’Usine des films amateurs du musée Kanal-Pompidou - © Tous droits réservés

Vous glisser dans la peau d’un réalisateur durant quelques heures , c’est l’expérience que vous propose le Musée Kanal-Pompidou sur base d’une idée originale du réalisateur Michel Gondry ( "La science des rêves", "L'écume des jours", "Eternal Sunshine of the spotless mind").

L’usine des Films Amateurs permet à tout le monde de réaliser un film de A à Z, en passant par toutes les étapes de réalisation. " Je n’ai pas la prétention d’apprendre le cinéma, ce n’est pas une école de cinéma, ni une boite de production, je ne suis pas à la recherche de talents, ce n’est absolument pas le but de l'Usine des Films Amateurs " explique Michel Gondry. Le réalisateur a eu envie de créer l’Usine des Films Amateurs pour partager avec le plus de monde possible sa passion pour son métier. Il s’estime très chanceux d’être réalisateur et trouve cela dommage que le milieu du cinéma soit si fermé. C’est pour cette raison qu’il a ouvert un studio de cinéma au grand public et qu’il invite chacun à réaliser son propre court-métrage.

Un train, une discothèque, l’intérieur d’un appartement vintage, une quinzaine de décors imaginés par Michel Gondry sont mis à disposition de tout un chacun. " On vient sans idée, (…) et c’est en groupe que les idées émergent et forment au finale une histoire complète." Avec cette Usine des films amateurs, le réalisateur visait à “faire réaliser aux gens qu’ils ont un potentiel créatif même s’ils travaillent dans des métiers qui ne le sont pas. La personne qui a l’impression de n’avoir rien à dire partira d’ici en se disant que finalement elle a des choses à dire " explique Michel Gondry au micro de BX1.

Pour accompagner les visiteurs dans la création de leur film, Michel Gondry a mis au point un protocole. Il a pour but de libérer la créativité en proposant un cadre dans lequel l’imagination peut se développer. Il permet d’accompagner le groupe en lui donnant la trame méthodologique et les outils nécessaires à la réalisation d’un film. Le protocole permet de favoriser l’intégration et la participation de tous les membres du groupe en donnant un rôle à chaque participant.

L’usine des Films Amateurs est actuellement à Bruxelles mais elle a voyagé à travers le monde : Brésil, France, Etats-Unis, Pays-Bas, Russie, Afrique du Sud, Maroc. Le concept séduit, pour le plus grand bonheur de Michel Gondry.

Pour plus d’informations sur les réservations, rendez-vous sur le site du Musée Kanal.