"Clément, reine de la nuit", la mini-série docu d'Arte sur l'univers des Drag Queens

Le jour Clément est chimiste dans un laboratoire de biologie. La nuit, il se transforme en Veronika Von Lear, son alter-ego. Arte l'a suivi durant une semaine pour vous plonger dans l'univers des Drag Queens.

La première fois que Clément s'est habillé en femme, c'était en essayant une robe de sa mère, cette passion ne l'a plus jamais quitté depuis. Aujourd'hui, Clément est Drag Queen depuis sept ans, le Drag est née à Lille et son personnage, Veronika Von Lear, à Paris.

De sa découverte des soirées gays dans le nord, à l’éclosion de Veronika sur les planches des cabarets parisiens, en passant par les étals de tissus du Marché Saint Pierre, Clément nous raconte son monde, ses paillettes mais aussi ses difficultés: dimension politique et défiance dont les Drag peuvent être victimes au sein même de la communauté gay.

Etre Drag Queen, ce n'est pas une armure, c'est une arme. Elle me permet d'avancer, plutôt que de me protéger.

A 30 ans, Clément ne veut renoncer à rien et éprouve joyeusement ses désirs. Clément et ses filles forment la famille "Von Lear", il conseille les autres Drag sur leurs performances avec bienveillance. Entre les shows, les répétitions, les préparations des soirées et des costumes en plus de sa vie professionnelle, on découvre que Clément n'a pas beaucoup de temps pour une vie intime.

La mini-série "Clément reine de la nuit" est composée de sept épisodes qui durent moins de dix minutes chacun. C'est frais, instructif, c'est drôle, et touchant. A regarder sur le site d'Arte sans plus attendre!