"Booktube", le nouveau club de lecture de Youtube sort aujourd'hui

Youtube lance aujourd’hui "Booktube", une sorte de club de lecture 2.0 qui rassemble des auteurs et autrices à succès ainsi que des youtubeurs spécialisés dans la littérature.

"Booktube" est une réunion mensuelle entre un auteur à succès, un modérateur et trois créateurs de contenus (youtubeurs). Le but de ces émissions est, tel un club de lecture, discuter intelligemment du dernier livre de l’auteur invité. "Booktube" a été directement inspiré de l’émission spéciale qu’avait faite Youtube Originals sur Michelle Obama pour la sortie de son livre "Becoming". Le show avait été un véritable succès et a rapidement dépassé le 1.5 million de vues.

Pour le premier épisode qui va sortir aujourd’hui, le "Booktube" met en avant Malcolm Gladwell, auteur et journaliste de best-sellers traduits en plusieurs langues ("Le point de bascule : Comment faire une différence avec de très petites choses", " La Force de l’intuition : Prendre la bonne décision en deux secondes ", " Les prodiges : Pourquoi les qualités personnelles et le talent ne suffisent pas à expliquer le succès "). Il discutera de son dernier livre "Talking to Strangers" qui vient de sortir. Pour mener la discussion, les youtubeurs Derek Muller (Veritasium), Nai’a Perkins (NaiaReadsAndsSmiles), Danielle Brainbridge (Origin of Everything) et Ellias Hoang (Ellias) sont présents en plateau.

Le second épisode sera consacré à l’autrice canadienne Margaret Atwood, connue pour "La servante écarlate". Cet épisode de "Booktube" sera consacré à son livre "Les Testaments". D’autres noms ont déjà été annoncés pour la suite : James Patterson ou encore Melinda Gates

Si l’idée de créer un show sur Youtube consacré à la littérature et aux auteurs nous séduit, on imagine aisément que les vidéos de "Booktube" seront liées aux librairies numériques de Google et de Play Books afin d’augmenter le nombre de ventes des e-books présentés lors des vidéos... Ce qui pourrait facilement se révéler être un mal supplémentaire pour les librairies indépendantes, comme le fait très justement remarquer le site ActuaLitté.