"Alternatives", l'émission d'actu positive d'Arte à regarder pour retrouver foi en l'humanité

"Alternatives", l'émission d'actu positive d'Arte
"Alternatives", l'émission d'actu positive d'Arte - © Tous droits réservés

On ne va rien vous apprendre, les actualités qui rythment notre quotidien sont rarement positives. C’est la raison pour laquelle Arte vous propose un changement de perspective sur des sujets importants de société grâce à son émission d’actu positive "Alternatives".

Et si on changeait de perspective, quand on parle des problèmes du monde ? Sans tomber dans l’optimisme forcené, Arte vous propose de rencontrer des citoyens qui se battent à leur échelle pour un monde plus sain. "Alternatives" vous trouve des solutions, des points de vue différents sur tous les sujets.

"Dès qu’on allume la télé, c’est toujours la même chose, des conflits armés, des massacres, des crises financières, en gros : tous les problèmes du monde ! On est d’accord qu’il faut en parler, mais c’est lourd pour vous comme pour nous ! […] On va donc faire une émission en ligne. Pour chaque problème a priori insoluble de l’actu, on va vous trouver une initiative positive." Voici comment les journalistes qui travaillent pour "Alternatives" présentent le concept de leur émission en ligne.

L’idée, ce n’est pas de vivre dans un monde de bisounours mais plutôt de trouver des mecs et des nanas qui se sont bougés pour faire avancer les choses !

Chaque émission traite d’un gros problème de l’actu. Pour le moment, 3 sont disponibles : le terrorisme, la dépression et la surconsommation, trois sujets qui sont a priori loin d’être positifs ! Les journalistes veillent à vous informer de façon complète, lucide mais pas niaise !

Pour la thématique du terrorisme par exemple, les journalistes d' "Alternatives" sont partis au Liban en Belgique et en France à la recherche de personnes qui luttent contre la radicalisation et ont rencontré des personnes qui se relèvent après un attentat. C’est ainsi qu’on découvre la nouvelle vie d’un ancien cadre publicitaire qui a vécu les attentats de Paris et qui s’est reconverti en jazzman. Des hommes et des femmes qui ont traversé un drame et qui ont décidé de le renverser pour en faire quelque chose de positif.

La deuxième émission d'"Alternatives" a été consacrée à la dépression. Parmi les capsules proposées, on retrouve un sujet sur le lien qu’il y a entre l’art et la dépression : " Si un artiste ne peut pas se servir de son art pour guérir d’une dépression, il semblerait que la maladie, jusqu’à un certain degré, serve d’accélérateur de créativité. Une thèse non vérifiée scientifiquement mais qui expliquerait pourquoi certains des plus grands artistes ont pu mener une brillante carrière tout en étant en grande souffrance psychologique…" Une autre capsule présente une solution pour soigner la dépression : utiliser la réalité virtuelle. Ecouter une musique calme, se plonger dans un univers parallèle pourrait diminuer des troubles liés à la phobie et au mal-être.

La surconsommation, c’est le thème de la troisième émission d'"Alternatives". Les journalistes d’Arte répondent à cette question : Les enfants sont-ils des pollueurs en puissance ? Ils abordent également le thème de l’upcycling comme solution contre la surconsommation et proposent un guide pratique pour moins consommer.

"Alternatives" c’est une émission intelligente, informative et qui fait du bien au moral. Oui l’actualité n’est pas rose, mais les actions positives existent aux 4 coins de la planète et ça fait du bien de les mettre à l’honneur. C’est le genre de projet qu’on a envie de partager sans modération ! Rendez-vous sur le site d'Arte pour visionner tous les épisodes.