1 an de coronavirus : transformez vos cris de frustration en œuvre d'art !

1 an de coronavirus: transformez vos cris de frustrations en oeuvre d'art!
1 an de coronavirus: transformez vos cris de frustrations en oeuvre d'art! - © Tous droits réservés

La bonne idée artistique du jour est nommée "Let it all art" et vous propose "d’hurler un bon coup pour évacuer toutes les frustrations accumulées en 1 an de lockdown". Ces cris seront ensuite transformés en œuvre d’art personnelle et originale.

Le 18 mars dernier on "fêtait" le premier anniversaire du confinement, soit 365 jours passés à la maison. Une longue, très longue période qui n’a pas (et n’est toujours pas d’ailleurs) facile à vivre au quotidien. Les différents confinements ont engendré beaucoup de frustrations et d’émotions négatives chez chacun d’entre nous. Le télétravail avec les enfants, le chômage temporaire, la perte d’une partie de ses revenus, la privation de voir sa famille, de se réunir entre amis, de sortir danser, d’aller au resto, de se retrouver dans une salle de théâtre ou de concerts… Autant de bonnes raisons de péter un gros câble.

Aujourd’hui, nous vous proposons d’évacuer votre stress et vos émotions négatives en participant à un projet artistique original intitulé "Let it all art". Il s’agit d’une plateforme digitale belge qui aide à extérioriser ses émotions en les transformant en quelque chose de positif : une œuvre d’art personnelle. "Grâce à un algorithme qui analyse la hauteur, le timbre et le volume de chaque cri, l’œuvre d’art ainsi créée est unique et personnelle. C’est le symbole de la capacité de résilience qui vit en chacun de nous. Toutes ces œuvres d’art uniques – et leur cri d’origine – peuvent être admirées, et écoutées, sur le mur virtuel du site" expliquent les concepteurs de "Let it all art" Publicis Groupe, BNP Paribas Fortis et YesYesNo.

Pour participer c’est facile : il suffit de se rendre sur le site "Let it all art" et de suivre les consignes : "Criez, rugissez ou hurlez, sans prononcer de paroles, pendant 6 secondes et découvrez toute la force artistique de votre cri primitif le plus profond. Faites plusieurs essais et découvrez comment influencer vos œuvres." Vous pouvez crier seul ou en groupe, avec votre famille confinée par exemple.

Si vous ne souhaitez pas enregistrer de cris de détresse mais que vous êtes tout de même curieux du résultat, nous vous invitons à aller jeter un œil sur le site de "Let it all art" (n’oubliez pas de baisser un peu le volume de votre ordinateur/casque avant de faire "play"!). Découvrir tous ces cris d’énervement vous fera sans aucun doute vous sentir moins seul face à la difficulté de sortir de cette pandémie intacte psychologiquement !

Tous les décibels récoltés seront ensuite rassemblés pour créer une seule œuvre d’art monumentale sur un mur interactif à Bruxelles. "Là aussi, vous pourrez écouter le cri à l’origine de chaque œuvre d’art avec votre smartphone. Que cette œuvre soit le symbole des épreuves que les Belges ont réussi à surmonter au cours de cette année de lockdown. Le symbole de notre capacité à transformer le négatif en positif. Edvard Munch serait fier de nous."

Alors, oserez-vous participer ?