"Une histoire de genre" : décloisonne les stéréotypes

"Une histoire de genre" : décloisonne les stéréotypes
"Une histoire de genre" : décloisonne les stéréotypes - © Tous droits réservés

La bande dessinée interactive soutenue par l’UE est une introduction moderne et efficace aux notions de genre et aux discriminations qu’ils créent.

 

Tout commence par la naissance de deux nourrissons : Anna et Tom. La bande dessinée interactive propose alors de suivre le destin soit de la petite fille soit du petit garçon. Si l’on choisit Anna, on verra son évolution jusqu’à l’âge adulte et comment elle est influencée par son éducation et la société qui véhicule des stéréotypes liés au genre. Anna est une petite fille turbulente et bagarreuse qui ne correspond pas aux attentes de ses parents. Elle revient de l’école pleine de boue alors que les petites filles de son âge sont sages et discrètes. Tom, de son côté, est un petit garçon doux et tendre. Ses parents ont beau l’inscrire à des sports de combat pour qu’il développe son “côté viril”, rien n’y fait. Tom aime dessiner et servir le thé à ses figurines de super-héros.

 

A travers cette double histoire et des questions distillées au fil des bulles, la bande dessinée interactive introduit au concept du genre et des stéréotypes liés à la question. Dans une société comme la notre, les citoyens restent encore peu informés quant aux notions de genre et le projet souhaite répondre à ce manque et éduquer de façon ludique et participative. “Une histoire de genre” explique la différence entre le sexe et le genre, explique comment les femmes sont orientées vers certains métiers et les hommes vers d’autres, ce qu’est la charge mentale… 

 

La bande dessinée de sensibilisation est spécialement conçue pour les adolescents. Son format interactif mélange les codes de la BD et du web, dynamisant un sujet sociétal nécessaire à aborder. 

 

 

La bande dessinée est à lire ici.

Il est possible de télécharger une fiche éducative qui reprend les différents concepts.

 

La bande dessinée a été créée dans le cadre du projet GET UP (Gender Equality Training to overcome Unfair discrimination Practices in education and labour market) et soutenue par le programme européen pour les droits, l’égalité et la citoyenneté.