Un compte Instagram se fait la vitrine de l'art au féminin

The long-lasting intimacy of strangers, 2016, oil on canvas 72 x 96 in
The long-lasting intimacy of strangers, 2016, oil on canvas 72 x 96 in - © Anja Salonen

Le compte Instagram "The Great Women Artists" est dédié aux femmes qui manient le pinceau et l'appareil photo. Sa créatrice souhaite leur donner une plus grande visibilité. 

 

Tout a commencé pour Katy Hessel, la femme à l’origine du projet en 2015. Elle explique au Artworks London : J’ai ouvert le compte The Great Women Artists après avoir visité une foire d’art en octobre 2015. J’ai alors réalisé que je n’avais pas vu une seule oeuvre créée par une femme artiste. J’étais à la fois choquée et embrassée puisque je n’étais pas capable de donner le nom de plus de 20 femmes artistes à ce moment-là. Je me suis alors lancé le challenge de trouver une femme artiste par jour.” 

Elle crée donc à ce moment le compte Instagram “The Great Women Artists”, mis à jour quotidiennement depuis lors et qui met en lumière des artistes peu connues mais aussi des célébrités artistiques. Ces femmes peintres, photographes, sculpteuses se croisent sur ce mur numérique à la gloire de l’art féminin. Katy Hessel les découvre en naviguant sur les sites de musées et les réseaux sociaux, une nouvelle source d’inspiration non-négligeable. Le compte Instagram possède presque 2.000 abonnés.

 

 

Katy Hessel est elle-même baignée dans l’univers culturel puisqu’elle travaille pour la galerie londonienne Victoria Miro, ce qui rend la recherche d'artistes plus aisée. Militante active, elle y organise d’ailleurs des expositions féminines à l’accès gratuit pour promouvoir le travail artistique féminin. Elle souhaite ainsi, comme beaucoup d’autres, redorer l’image des délaissées et leur redonner une place dans l’histoire de l’art, comme le fait le Tumblr Invisibilisées”, la série de BD “ Les Culottées” de Pénélope Bagieu (qui était avant une série sur le blog du Monde) ou encore la chaîne YouTube d’Aude Gogy-Goubert, Virago” dans une perspective plus large que le milieu de l'art.

 

 

Si Katy Hessel déplore le fait qu'il faille réunir les femmes artistes dans un même lieu, créant par là un "art de femmes", elle espère tout de même donner des idées aux institutions et musées. Ces lieux majoritairement occupés par l'art masculin pourraient ouvrir leurs portes à des femmes tout aussi talentueuses que leurs confrères et commencer par là une nouvelle ère égalitaire.