"Querelle de clocher" : tintinnabule et rase campagne

“Querelle de clocher” : tintinnabule et rase campagne
“Querelle de clocher” : tintinnabule et rase campagne - © Tous droits réservés

Un reportage radiophonique de Grégoire Molle pour Arte Radio se fait le porte-voix d’une petite dispute campagnarde. Drôle et joliment mixé.

 

Un hôtelier, enfant du coin, est revenu s’installer dans la petite ville d’apparence tranquille de Maconge, en Bourgogne. Installé dans le bourg tout près de l’église, il a compris sa peine dès la première nuit. Les cloches de l’église sonnaient alors toutes les heures, voire toutes les dix minutes, douze fois à minuit. L’hôtelier ne pouvait laisser faire, avec des clients qui viennent pour dormir et non pour se faire sonner les cloches par une vieille bâtisse. Dans la petite ville, les habitants défendent leur clocher et deux camps se forment. Au maire de trancher. 

 

Ce petit reportage radiophonique est un joli feuilleton de la campagne française, signé Grégoire Molle pour Arte Radio. Le village bourguignon réfractaire au changement est significatif d’un esprit singulier. Alors que les habitants, habitués aux cloches ou possédant une maison éloignée, défendent leur clocher, le renouveau amené par les chambres d’hôtes exigent de faire cesser les tintements la nuit. S’en suit une véritable querelle de clocher.

 

Le podcast est à écouter sur la chaîne YouTube d’Arte Radio ou ci-dessous :