Pomological : un robot qui aime les fruits

Ce bot présent sur Twitter poste des images anciennes de fruits provenant de la bibliothèque de l’USDA.

Comme le souligne Mashable, qui a mis en lumière le compte Twitter, les bots sont certes significatifs des avancées technologiques mais peuvent aussi poser des soucis. Ils peuvent diffuser des fausses informations en masse et inonder le web, entre autres côtés négatifs. Mais heureusement, les robots présents sur le web ont aussi des usages particulièrement heureux. L’aspect éducatif artistique en est un. Le compte Twitter “pomological” qui est habité par un bot, poste toutes les trois heures une image provenant de la base de données de la bibliothèque de l’USDA, le Département de l'Agriculture des États-Unis, même s’il ne s’agit pas d’un compte officiel. Le bot pioche donc dans les quelques 7.584 dessins de reproduction de fruits, dont plus de la moitié sont des pommes. 

Le compte a été ouvert en mai 2015 par Parker Higgins, qui travaille à la Fondation pour la Liberté de la Presse, il est suivi désormais par quasiment 12.000 abonnés. Les images vintage postées sont particulièrement fines et fascinantes, témoins également du savoir botanique d’une certaine époque. Higgins souhaitait, avec la création de ce bot, montrer toute la richesse du patrimoine disponible, qui dort dans le domaine public. 

 

Construit en langage Python, le bot choisit une image de la base de données et la poste toutes les trois heures. Personne ne peut prédire quelle image va sortir même s’il y a une chance sur deux qu’elle soit une pomme. 

 

Le bot est à suivre ici.