Le podcast "Baleine Sous Caillou" donne la parole aux acteurs du secteur culturel

Demain soir, les façades des bâtiments culturels de Belgique vont être illuminées en rouge pour dénoncer le traitement réservé au secteur par le pouvoir politique depuis le début de la crise du coronavirus. Et si vous preniez 44 minutes de votre temps pour écouter les acteurs du secteur culturel vous racontez leurs espoirs et leurs peines?

Le dernier épisode de la série d'été du podcast "Baleine Sous Caillou" est réservé au secteur culturel. Il dresse une sorte d'état des lieux (non exhaustif) du secteur culturel suite à la crise du coronavirus. "C'était il y a 5 mois. Le silence devient pesant. Nous on veut du bruit ! Alors, on a tendu le micro aux personnes concernées, pour qu'elles expriment leurs ressentis, leurs frustrations, leur colère, mais aussi leurs espoirs, leurs projets et leur vision de l'avenir." Asma et Meredith, les créatrices du podcast "Baleine Sous Caillou" annoncent la couleur dès les premières secondes de cet épisode dédié à la culture. 

Le silence devient pesant. Nous on veut du bruit !

Asma et Meredith sont donc allées à la rencontre de toute une série d'acteurs de la culture: Charlotte Deligne, créatrice des ateliers de chorale et chant Pamplemousse, Sébastien Desprez, PR et communication à l'agence Five-Oh, Arthur Deligne, Music Production Officer à Bozar, Andrea Kovačević, comédienne, Maxime Rosenberg, musicien et chanteur à  "Maxrosenbergmusic", Fady, présidente de Piknik Elektronik... Le point commun entre ces intervenants est qu'ils ont tous l'impression que leur secteur a été oublié du monde politique. Que leur cri de détresse est resté sans réponse. Pour cette raison, "Baleine Sous Caillou" leur a tendu le micro et a voulu leur donner l'occasion de s'exprimer sans filtres. "On a voulu parler de l'impact du confinement et des mesures sanitaires sur la culture et ceux et celles qui la font et la consomment. C'est un sujet qui nous touche particulièrement car nous travaillons ou avons travaillé dans le secteur socioculturel, et sommes entourées de beaucoup de personnes dans le même cas."

En écoutant cet épisode de "Baleine Sous Caillou" vous découvrirez des témoignages, des morceaux de musique, de la lecture, du chant. Vous entendrez des opinions tranchées et des tranches de rire, de l'espoir et du désespoir de la part d'acteurs du monde culturel qui ne demande qu'à être entendus. Alors, tendez bien l'oreille.

Qui est "Baleine Sous Caillou"?

"Baleine Sous Caillou" est un podcast lancé par deux copines: Asma et Meredith. L'idée de lancer leur propre podcast leur est venue lors d'une soirée (bien) arrosée: "Après un brainstorming corsé au Belga, nous nous sommes mises d'accord sur le nom "Baleine Sous Caillou". En hommage à une discussion avec des amies, l'une d'elle décrétant qu'il y avait "baleine sous caillou" au sujet d'un sujet que nous avions abordé. Cette expression a collé : elle se réfère à "anguille sous roche" en moins subtil. C'est un clin d'oeil à ces moments de la vie où on sent qu'il y a quelque chose de caché derrière une situation."

Si au départ, les deux jeunes femmes échangeaient surtout autour de leurs expériences personnelles (amour, féminisme), les derniers épisodes du podcast ont petit à petit pris une autre tournure. Leur envie de partager des expériences et d'inspirer les auditeurs a pris le dessus. "D'abord un outil thérapeutique, il est devenu petit à petit une communauté d'échanges dans laquelle nous souhaitons libérer la parole de manière authentique et sincère. On souhaite aller plus loin que ces simples anecdotes personnelles du début en fournissant des statistiques, en parlant d'actions concrètes qui se rapportent au sujet, en apportant des explications et des réflexions extérieures."

Pour découvrir tous les épisodes du podcast "Baleine Sous Caillou" et suivre leurs réseaux sociaux: rendez-vous ici.