Du bruit contre le silence

Du bruit contre le silence
Du bruit contre le silence - © Tous droits réservés

Repéré par le site Mr Mondialisation, le court-métrage "Sans un bruit" de Maxime Grandjean est un film d'anticipation qui prend comme toile de fond les violences homophobes.

 

Ce qu'il se passe en Tchétchénie est de l'ordre de l'invraisemblable et du terrifiant, des hommes homosexuels seraient enlevés et persécutés dans ce qui ressemblent à des rafles perpétuées par les autorités. La Tchétchénie fait partie de la Fédération de Russie et de nombreuses organisations demandent d'ailleurs à la Russie d'enquêter et d'intervenir mais rien ne semble véritablement bouger pour le moment. Les autorités tchétchènes considèrent que l'homme gay n'existe pas dans cette République, mais tout porte à croire que ceux-ci sont en vérité chassés car ils les bousculent dans leur conception dépassée de la virilité. Une partie du monde veut montrer aux homosexuels tchétchènes qu'ils existent et beaucoup de pays ont manifesté et s'ouvrent aux exilés.

 

Le vidéaste Maxime Grandjean et son équipe ont voulu bien-sûr rendre compte de la triste actualité tchétchène mais aussi aller au-delà en s'imaginant que cela se passe chez nous. Comment les couples gays vivraient avec une épée de Damoclès au dessus de la tête en sachant que les autorités pourraient venir les arrêter d'un moment à l'autre pour la simple raison de leur orientation sexuelle ? Qu'est-ce que cela ferait de vivre dans un pays qui confisque des libertés fondamentales et bafoue les droits de l'homme ? Le court-métrage "Sans un bruit" essaye de rapprocher un peu plus de nous les violences pour comprendre qu'il faut militer chaque jour pour ses droits, avant qu'il ne nous en reste plus aucun.

 

Le court-métrage est à voir ci-dessous :