Dolphin Man VR : plongée en apnée et en réalité virtuelle

Dolphin Man VR : plongée en apnée et en réalité virtuelle
Dolphin Man VR : plongée en apnée et en réalité virtuelle - © Tous droits réservés

La série en réalité virtuelle de Benoit Lichté pour Arte propose une immersion sous-marine en trois temps. Rien de mieux pour les fortes chaleurs.

 

Le réalisateur est allé à la rencontre de trois apnéistes qui incarnent chacun un univers, ont chacun leurs aspirations. Tournée aux Bahamas, cette série triptyque en réalité virtuelle est partie à la rencontre de trois personnages. L’ingénieur et biologiste Fabrice Schnöller dialogue avec les dauphins et les cachalots et nous emmène dans les profondeurs avec les princes de la mer. Il est en train de développer un logiciel pour décrypter le langage des animaux sous-marins. William Trubridge a un palmarès impressionnant, il a été 14 fois champion du monde d’apnée et recordman. C’est un sportif de l’extrême totalement investi dans sa passion. Sara Campbell est la recordwoman d’apnée, elle est aussi coach en kundalini yoga et c’est grâce à sa discipline qu’elle a réussi à battre le record d’apnée neuf mois après avoir commencé. Tous évoquent les trois évoquent à leur manière leur rapport à l’océan et ses abysses, un monde à part où le temps semble calqué sur les ondules des baleines. 

 

La série est découpée en trois épisodes d’environ 5 minutes. Chaque portrait correspond à un verbe, qui traduit au mieux l’activité sous-marine du sujet. Dive” (plonger) pour Trubridge, Meet” (rencontrer) pour Schnöller et Breathe” (respirer) pour Campbell.

 

Cette immersion aquatique en réalité virtuelle est un halte rafraîchissante et enrichissante où la technologie est mise au service de l’exploration. La série a été faite en écho avec le film documentaire Jacques Mayol, l’homme dauphin.

 

“Dolphin Man VR” est à expérimenter sur Arte.