Un nouvel album pour les rois de la K-pop BTS après le succès historique de Dynamite

La sortie mondiale de leur dernier opus, "BE", se fera de manière simultanée à 14H00 en Corée du Sud (05H00 GMT).
La sortie mondiale de leur dernier opus, "BE", se fera de manière simultanée à 14H00 en Corée du Sud (05H00 GMT). - © Jung Yeon-je / AFP

Les stars de la K-pop BTS sortent vendredi un nouvel album, quelques mois après le succès historique et planétaire de "Dynamite", un tube entièrement en anglais.

Depuis leurs débuts en 2013, BTS (abréviation de Bangtan Sonyeondan, qui signifie "Boy scouts résistants aux balles") génère des milliards de dollars de revenus pour l’économie sud-coréenne et en octobre, leur entrée à la Bourse sud-coréenne a été couronnée de succès.

►►►Lire aussi BTS premier groupe 100% sud-coréen à arriver en tête du Billboard

La sortie mondiale de ce nouvel album de huit titres, en langue coréenne, est prévue à 14h (en Corée, 5h GMT).

"BTS a connu une évolution fulgurante cette année, un exploit étonnant si l’on considère la manière dont ils ne cessent d’attirer de nouveaux fans au fil des ans", a souligné Jenna Gibson, chercheuse à l’Université de Chicago. "Avant cette année, certaines personnes sceptiques considéraient peut-être encore que les BTS n’étaient qu’une mode, que leur essor allait prendre fin. Cette année a clairement mis fin à ces doutes".

"Dynamite" est l’un des huit titres de l’album et le premier, "Life Goes On", entend délivrer un "message de guérison" face à la pandémie de nouveau coronavirus, a affirmé Big Hit, le label du groupe.

Le clip de Life Goes On totalise plus de 24 millions de vue en 5h

"Notre objectif, avec la musique de BE, est que cela apporte un réconfort à beaucoup de personnes", a souligné vendredi Jiminn, l’un des membres du groupe, à la presse. 

Les paroles des chansons sont souvent engagées – contre la compétition au sein de la société et les méfaits du consumérisme – et ils communiquent constamment avec leurs fans, aussi bien dans leur pays qu’à l’étranger, via les réseaux sociaux, comme Twitter, où ils sont suivis par quelque 30,7 millions de personnes.