Un clip rock pour mieux supporter le confinement au Centre neuropsychiatrique de Dave à Namur

 Un clip rock pour mieux supporter le confinement au Centre neuropsychiatrique de Dave
Un clip rock pour mieux supporter le confinement au Centre neuropsychiatrique de Dave - © Music'Play Atelier Rock

Une chanson rock comme thérapie pendant le confinement, c’est l’idée de deux éducateurs du Centre neuro-psychiatrique Saint-Martin de Dave dans les faubourgs de Namur. Les patients ne pouvaient plus quitter l’institut, ni recevoir des visites. Ils ont beaucoup souffert de l’enfermement pendant le confinement.

Le confinement était très difficile à vivre pour les patients

"Le confinement était très difficile à vivre pour les patients, explique Quentin Dabe, éducateur responsable de l’activité Music’Play. C’est comme s’ils étaient en prison. Ils ne pouvaient même pas se promener sur le site. Ils devaient rester entre quatre murs". L’atelier de musique rock était aussi suspendu. Pour sortir les patients de leur morosité, Quentin Dabe a alors proposé de faire un clip vidéo où il filmait un patient qui chante à la fois.

Je suis comme tout le monde

Michaël, Régis ou encore Van Min et Frédéric s’expriment dans le clip. Ils veulent surtout faire comprendre qu’ils sont comme tout le monde. "J’ai une maladie et je dois vivre avec. Donc ne me juge pas pour ça". Quentin Dabe explique : "Quand j’ai proposé l’idée à certaines personnes ils étaient tous très emballés et vraiment contents de pouvoir – entre guillemets – refaire de la musique bien que ce ne sont pas eux qui jouent les instruments".

"Allumez le feu" de Johnny Hallyday

Ils ont chanté la chanson "Allumez le feu" de Johnny Hallyday. L’éducateur les a filmés un à un, confinement oblige, et a fait le montage et le mixage. "Quand je leur ai montré la vidéo ils étaient tous super fiers. La rock thérapie a permis de donner un lien de confiance avec les soignants. On a travaillé la communication, l’estime de soi, la confiance en soi. Nous, c’est vraiment le but qu’on recherche. Sortir le patient de sa petite bulle, et lui montrer qu’il est capable même s’il ne se sent pas capable. Il EST capable".