Steven Tyler furieux contre Trump après son utilisation de chansons d'Aerosmith

Steven Tyler, le leader du groupe de rock américain Aerosmith a exhorté le président Donald Trump à ne plus utiliser ses chansons lors de ses rassemblements partisans. L'emploi de la musique du groupe de Boston par le milliardaire républicain laisse penser que le chanteur se range derrière la politique de celui-ci, a estimé son avocat dans sa requête.

La rock star a ainsi réagi à la diffusion de la chanson "Livin' on the Edge" lors d'un meeting tenu à Charleston, la capitale de l'Etat charbonnier de Virginie-Occidentale.

En 2015, Steve Tyler avait par deux fois cité Donald Trump en justice quand celui-ci n'était encore qu'un candidat aux primaires républicaines. Il avait alors utilisé plusieurs titres d'Aerosmith, tel que "Dream On" pour sa campagne. Le fait que l'homme d'affaires ne s'embarrasse même pas de régler les droits d'auteur avait rendu l'affaire encore plus flagrante.

Le frontman d'Aerosmith souligne via son compte Twitter que son irritation n'est pas directement liée à ses opinions politiques. "Avant même l'entrée en fonction de l'actuel gouvernement, je me suis battu pour la protection des droits d'auteur et des compositeurs."