Rencontre avec Sharp Treble, un groupe liégeois très rock

Rencontre avec Sharp Treble, un groupe liégeois très rock
Rencontre avec Sharp Treble, un groupe liégeois très rock - © Holly Photography

Fondé en 2016, le groupe Sharp Treble rassemble cinq Liégeois passionnés de musique rock. 

A l'initiative du groupe, on retrouve Wayne Davidian, fondateur et guitariste. Dans cette aventure, il est accompagné de Diego, Romain, John et Chris. "L’impulsion à la base du groupe était de recréer une version moderne de mon amour pour la musique des années 70. On se base sur des textes beaucoup plus engagés avec une implication plus humaniste et un regard critique sur la société d’aujourd’hui. On veut véhiculer des valeurs universelles", explique Wayne. "J'ai fait partie de beaucoup de groupes aux styles différents. Sharp Treble, pour moi, c’est l’étape ultime qui allie plaisir et sérieux du travail", continue Chris le chanteur. 

Lire aussi : L'Ancienne Belgique lance une série de formats inédits et un nouveau site web

Leur premier album Building a City, signé sous le label Freaksville Music, sort en avril 2018. Le second, Thylacineen janvier 2020. Juste avant la pandémie. "On planifiait une petite tournée en Fédération Wallonie-Bruxelles. On a fait notre premier concert en showcase puis les premières mesures sont arrivées et tout a été annulé. Un troisième album n’est pas encore confirmé car on doit présenter en live nos nouveaux titres du second album. On se doit de partager ça avec notre public. Ça n’exclut pas un album dans le futur car on travaille dessus, on a du temps pour composer." Malgré le manque de la culture dans nos quotidiens, le groupe garde la motivation pour ne pas craquer. "On a un rôle à jouer, on va avoir besoin de la culture pour rafraichir les esprits." 

Plus d'infos :

Facebook

Site internet