Coincée par des taxis parisiens, la rock star Courtney Love interpelle François Hollande

Courtney Love
Courtney Love - © Jason Merritt - AFP

La rock star américaine Courtney Love, apparemment bloquée dans une voiture près d'un aéroport parisien en raison de manifestations de chauffeurs de taxis contre la "concurrence sauvage" d'UberPOP, en a appelé rageusement jeudi sur Twitter à François Hollande en estimant être "plus en sécurité à Bagdad".

"François Hollande, où est la putain de police? ?? C'est légal, ici, d'attaquer les touristes? Ramène tes fesses à l'aéroport", écrit dans un style très fleuri la veuve du leader de Nirvana Kurt Cobain sur les réseaux sociaux.

Dans d'autres tweets, Courtney Love affirme que son véhicule a été pris à partie par des "grévistes" sur la route de l'aéroport. "Ils ont intercepté notre voiture et tiennent notre chauffeur en otage. Ils ont frappé les voitures avec des battes en fer", affirme-t-elle encore en joignant la photo d'une vitre abîmée.

Elle raconte ensuite avoir payé des motards pour se sortir de ce mauvais pas mais avoir été "prise en chasse par une bande de chauffeurs de taxis qui ont lancé des pierres".

"C'est ça, la France? ? Je suis plus en sécurité à Bagdad", assure encore l'Américaine.

Opérations escargots, blocages des gares et des aéroports, voitures de transport avec chauffeur (VTC) prises pour cibles: près de 3.000 taxis en colère dénonçaient jeudi en France la "concurrence sauvage" de l'application mobile du groupe américain UberPOP, créant d'importantes perturbations.


Belga