Le pianiste américain "Chick" Corea, monument du jazz, bientôt en concert à Bozar

Le célèbre pianiste, claviériste et compositeur américain Chick Corea sera en concert le 11 mars prochain à Bozar à Bruxelles.
Le célèbre pianiste, claviériste et compositeur américain Chick Corea sera en concert le 11 mars prochain à Bozar à Bruxelles. - © Matthew Eisman - AFP

Le célèbre pianiste, claviériste et compositeur américain Armando Anthony "Chick" Corea, qui fit partie de la formation du légendaire trompettiste Miles Davis et qui contribua à l’émergence de la "jazz fusion", ce mélange de jazz, de rock et de funk qui allait élargir le public appréciant le jazz, sera en concert le 11 mars prochain à Bozar à Bruxelles. Il sera accompagné par le bassiste Christian McBride et le batteur Brian Blade. Outre ses qualités et sa dextérité musicales, "Chick" Corea aura fait également une entrée controversée dans l’actualité en faisant l’apologie de l’Église de scientologie, dont il affirme apprécier les idées "qui lui ont permis d’améliorer ses relations avec les autres et de trouver de nouvelles voies dans le domaine de la création".

Quelques-unes de ses compositions sont devenues des "standards" du jazz. On pense ici à "Spain", "500 miles high", "La Fiesta" ou encore "Windows". Le pianiste, né en 1941 à Chelsea, dans le Massachusetts (nord-est des États-Unis), pratique le piano dès l’âge de 4 ans. Il est influencé par les prestations musicales de quelques-uns des ténors américains du jazz, tels le trompettiste et chef d’orchestre Dizzy Gillespie, le saxophoniste Charlie Parker, le pianiste Bud Powell, le pianiste Horace Silver ou encore le saxophoniste Lester Young.

En septembre 1968, il remplace Herbie Hancock au sein de la formation de Miles Davis. Auparavant il avait déjà joué avec Cab Calloway et avec des groupes de latin jazz. Il enregistre en 1967 avec le saxophoniste Stan Getz. Par la suite, il compose également de la musique classique présentant, en 1999 et en compagnie du London Philharmonic Orchestra, son propre concerto pour piano et, par la suite, même des pages classiques sans clavier. Par ailleurs, il rendra notamment hommage, dans un album solo, à Alexandre Scriabine et Bela Bartok.

Travailleur infatigable, il a produit plus d’une centaine de disques. Plus d’informations sur le site de Bozar.