Manu Dibango est mort des suites du coronavirus

Manu Dibango est mort des suites de la contamination au coronavirus
2 images
Manu Dibango est mort des suites de la contamination au coronavirus - © SIA KAMBOU - AFP

Manu Dibango, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, est décédé des suites du Covid-19 à 86 ans, a indiqué mardi à l’AFP Thierry Durepaire, gérant des éditions musicales de l’artiste camerounais.

L’auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la musique world, "Soul Makossa" (1972), est la première célébrité mondiale à décéder des suites d’une contamination au coronavirus.

"Il est décédé au petit matin, dans un hôpital de la région parisienne", a indiqué M. Durepaire à l’AFP.

La famille du musicien avait annoncé sa contamination le 18 mars, sur la page Facebook Manu Dibango – Officiel. Et aujourd’hui c’est l’annonce de son décès qui a été publiée vers 8h30.

"Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible", peut-on lire sur la page Facebook de l’artiste, tenue par son entourage.

"Soul Makossa", le morceau qui l’a fait naître, a connu un étonnant destin. Ce n’était au départ que la face B d’un 45 tours dont le titre phare était un hymne pour l’équipe de foot du Cameroun à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations.

Repéré par des DJs new-yorkais, le titre a connu mille vies. Manu Dibango avait même accusé Michael Jackson de plagiat sur un morceau de l’album "Thriller". Un accord financier avait finalement été trouvé.

Avant d’être contaminé par le virus, Manu Dibango était encore en pleine forme, et il avait fêté en tournée ses 60 ans de carrière avec un Safari Symphonique mêlant jazz et musique classique.

Le concert est encore disponible en intégralité sur TV5 Monde. En voici un extrait.

Archive : Le Monde est un village

A l’occasion des 80 ans du grand saxophoniste et chanteur camerounais, Le Monde est un Village lui consacrait une émission spéciale. Au micro de Didier MélonManu Dibango bien sûr, mais aussi Jean-Pierre Nimy Nzonga, musicien lui aussi. Il donnait son éclairage complémentaire sur cet impressionnant parcours, dont les premiers pas marquants ont eu lieu en Belgique.

Véritable référence de la musique africaine et du monde, il évoque son parcours émaillé de rencontres marquantes, au micro de Didier Mélon. Avec les interventions de l’éditeur Patrick Frémaux et de DJ Reedoo.

En 1983, Manu Dibango et son saxophone sur le plateau de la RTBF

Une archive Sonuma qui retrouve le saxophoniste en interview avec Arlette Vincent.