Portrait de Sumi Hwang, 1er prix du Concours Reine Elisabeth 2014

Sumi Hwang, finaliste du Concours Reine Elisabeth 2014
Sumi Hwang, finaliste du Concours Reine Elisabeth 2014 - © RTBF

La Corée est particulièrement bien représentée en Finale, cette année. Quatre finalistes, dont la soprano Sumi Hwang qui remporte le 1er prix. Portrait et retour sur ses prestations en Finale.

Sumi Hwang est une artiste complète, elle a étudié le piano, le violon, la danse. Son rêve d'enfant était d'être ballerine, danseuse étoile, mais elle avoue pudiquement que son amour de la gastronomie a fait évoluer sa vocation vers le chant.

Le portrait de Sumi Hwang

Biographie

Sumi Hwang débute ses études à l’Université Nationale de Séoul, avant de les poursuivre à la Hochschule für Musik und Theater de Munich auprès de Frieder Lang, Donald Sulzen et Céline Dutilly.

En 2012, elle est lauréate du Concours International de l’ARD à Munich, puis remporte le concours Anneliese Rothenberger (Constance, Allemagne) l’année suivante, et le concours Emmerich Smola (Kaiserslautern, Allemagne), en 2014. Elle a également suivi les master classes de Dalton Baldwin, Lorraine Nubar et Helmut Deutsch.

Sur scène, elle a tenu les rôles de la Princesse (L’Enfant et les Sortilèges de Ravel), à l’Opéra National de Corée, ou de Norina (I pazzi per progetto de Donizetti), au Prinzregententheater de Munich, et elle a chanté sous la direction de Dan Ettinger et Enrico Delamboye, parmi d’autres.

Pour revoir la prestation de Sumi Hwang en Finale

  • Gaetano Donizetti : Quel guardo il cavaliere - So anch'io la virtù magica (Don Pasquale)
     
  • Alban Berg : Die Nachtigall (7 frühe Lieder)
     
  • Giacomo Puccini : Signore ascolta (Turandot)
     
  • Gustave Charpentier : Depuis le jour (Louise)
     
  • Richard Strauss : Im Abendrot (Vier letzte Lieder)