Yoko Ono, 83 ans, affirme qu'elle n'a pas provoqué la séparation des Beatles

Yoko Ono a répondu aux questions du magazine people "Us Weekly".
Yoko Ono a répondu aux questions du magazine people "Us Weekly". - © Bjarke Ørsted

Yoko Ono, la veuve de John Lennon, a de nouveau répondu à 83 ans à une question qui lui est fréquemment posée : non, a-t-elle redit, elle n'a pas provoqué la séparation des Beatles.

Dans un article intitulé "25 choses que vous ne savez pas sur moi", sa réponse numéro 24 dit: "Je n'ai rien eu à voir avec la séparation des Beatles. Et je pense que Paul (McCartney) est un gars plutôt sympa".

Les raisons qui ont poussé le groupe de Liverpool à se séparer en 1970 ont longtemps été sujet de polémique entre fans et historiens, certains affirmant que la présence constante de Yoko Ono au studio d'enregistrement avait accru les tensions entre les quatre membres du groupe.

John Lennon et Yoko Ono se sont rencontrés en 1966 et sont par la suite devenus amants et compagnons artistiques.

Yoko Ono a aussi dit que John Lennon, assassiné par un déséquilibré à New York en 1980, lui manquait chaque jour.

Parmi les autres éléments dévoilé dans l'interview, la chanteuse dit n'avoir pas bu une goutte d'alcool depuis les années 1950, et que si elle devait se réincarner en un animal, elle choisirait un moineau.

Yoko Ono a sorti la semaine passée un album remix intitulé "Yes, I'm a Witch Too" ("Oui, je suis aussi une sorcière"). Parmi les artistes ayant contribué à cet album figurent Moby et son fils, Sean Lennon.