Wax Tailor et Kognitif : déferlement de beats à l'Ancienne Belgique

Wax Tailor et Kognitif : déferlement de beats à l'Ancienne Belgique
Wax Tailor et Kognitif : déferlement de beats à l'Ancienne Belgique - © Tous droits réservés

Ce mardi 6 décembre, Wax Tailor et Kognitif, deux artistes Français se produisaient à l’Ancienne Belgique. Salle dont la réputation n’est plus à faire de par son extrêmement bonne acoustique et de par l’ambiance qui y règne à chaque concert. La soirée était donc placée sous le signe du hip hop, du trip hop, de l'abstract hip hop et du downtempo.

Kognitif : Il sait ce qu’il fait

Le producteur de musique débute dans une Ancienne Belgique presque vide mais qui se remplit au fur et à mesure jusqu’à faire monter la sauce. Kognitif nous emmène avec lui dans son univers, où les beats sont lourds et mélodiques. Impossible de ne pas faire aller sa tête d’avant en arrière au rythme de la musique surtout lorsque les titres " bandes de dégénérés " et " yeah yeah yeah " sortent des enceintes.

Wax Tailor : la cire ne fond qu’à moitié

Wax Tailor monte sur scène, il est accompagné de son groupe qui comprend un violoncelliste, une clarinettiste, un guitariste et un batteur. Visuellement et musicalement, tout est bien ficelé. Les images utilisées en arrière-plan et les caméras live fixées au niveau des platines de Wax Tailor nous emportent dans une autre dimension. Cependant, l’ambiance connait des hauts et des bas et n’est jamais constante. Le concert est trop souvent entrecoupé de chansons calmes. Nous avons du mal à décoller excepté lorsque les MC’s montent sur scène et enflamment la salle.

A la fin du concert, la sensation d'avoir passé une soirée agréable est présente. De plus, passer celle-ci en compagnie de deux génies de la scène electro/hip hop française n'a fait que du bien à nos appareils auditifs. Bref, les beats étaients bons et les artistes à la hauteur !