Victoires de la Musique - Victoires pour les Belges Angèle, Roméo Elvis et Damso récompensés à Paris

Angèle récompensée aux Victoire de la musique
3 images
Angèle récompensée aux Victoire de la musique - © THOMAS SAMSON - AFP

"Brol" de l'artiste belge Angèle a remporté le prix de l'"Album révélation de l'année" lors de la 34e cérémonie des Victoires de la Musique vendredi soir à Paris, célébration de la musique francophone. Il s'agit de la seconde récompense attribuée à la chanteuse qui s'est illustrée avec son frère Roméo Elvis pour le clip vidéo "Tout oublier" primé dans la catégorie "création audiovisuelle". Le rappeur belge Damso est aussi reparti avec la Victoire de l'album rap de l'année.

L'album "Brol" comporte des chansons d'Angèle qui ont connu un succès populaire au cours des mois passés comme "La thune", "La loi de Murphy", "Tout oublier" ou encore "Jalousie".

En recevant sa seconde Victoire de la musique de la soirée, la chanteuse belge a remercié entre autre sa famille dont son père le chanteur Marka et sa mère l'humoriste Laurence Bibot.

La chanteuse Angèle était en lice dans la catégorie "Album révélation de l'année" avec Foé pour "Îl" et Thérapie Taxi pour "Hit Sale", album sur lequel apparait aussi le frère d'Angèle, Roméo Elvis.

Les enfants prodiges s'étaient déjà illustrés plus tôt dans la soirée pour le clip vidéo "Tout oublier" primé dans la catégorie "création audiovisuelle". La vidéo, dans laquelle Angèle et Roméo Elvis déambulent en combinaison de ski des années '80 sur la plage, a été réalisée par Brice VDH et Léo Walk.

La production musicale belge a été largement mise à l'honneur lors de la 34e cérémonie des Victoires de la Musique puisque le rappeur belge Damso a aussi remporté plus tôt le prix de l'album rap de l'année pour "Lithopédion".

Tous trois ont présenté en direct leurs tubes respectifs en cours de soirée en direct de la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt.

Quant à la Victoire de l'artiste masculin de l'année, il a été décerné au duo de frères rappeurs Bigflo & Oli. Ils ont été sacrés, à la surprise générale, après avoir aussi décroché la Victoire dans la catégorie "Musique urbaines".

Avant eux, la chanteuse Camélia Jordana avait obtenu la première récompense de la soirée dans la catégorie "album de musiques du monde", pour l'album "LOST".

Dix ans après sa mort, Alain Bashung a rejoint au rang des plus primés -M- (Matthieu Chedid), avec un album posthume primé dans la catégorie "album de chansons". Alain Bashung est donc entré un peu plus dans la légende des Victoires de la musique avec cette 13e récompense pour "En amont".

Au total, une bonne vingtaine de performances étaient au programme, en direct télévisé en France, une exposition unique en prime-time pour des artistes, pour certains méconnus, qui peuvent ainsi espérer séduire le grand public.

 

 


Belga