Une saison sous le signe de la séduction pour l'Orchestre Philharmonique de Liège

L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège
2 images
L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège - © Audrey de Leval

La saison 2017-2018 de l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) sera placée sous le signe de la séduction, à travers une programmation riche "en références incontournables et en découvertes" susceptibles de plaire tant aux fidèles spectateurs qu'à des publics plus éloignés, a annoncé jeudi le directeur général Daniel Weissmann.

"Dans ce thème de la séduction, on retrouve tous les mythes comme Don Juan, Roméo et Juliette, Salomé, Shéhérazade.... Des oeuvres anciennes et plus récentes, de tous styles, de tous pays... A côté de grands chefs, nous accueillerons de jeunes solistes qui commencent à avoir une belle carrière", précise le directeur de l'OPRL.

Cette saison verra se poursuivre les concerts "découverte" gratuits pour les moins de 26 ans, le festival annuel de février sur le thème de "L'enfant prodige" ou encore l'Orchestre à la portée des enfants. "En un an et demi, en passant d'une trentaine à 90 concerts en Wallonie, notamment via le volet pédagogique et la réouverture de collaborations, l'OPRL s'est plus que jamais réaffirmé comme l'orchestre de la Communauté française", se réjouit Daniel Weissmann.

L'OPRL s'est doté d'un site internet adapté aux smartphones. Une chaîne web diffusera régulièrement des nouveautés et une billetterie en ligne verra prochainement le jour.

A l'étranger, l'Orchestre se produira surtout en France et en Allemagne. Il sera en 2019 en tournée en Asie pour marquer la fin du mandat du directeur musical Christian Arming. Après huit saisons, il sera le chef à avoir dirigé le plus longtemps l'OPRL.


Belga