Une meilleure capacité d'accueil et plus espaces dédiés aux enfants aux "Solidarités"

Une plus grande capacité d'accueil, grâce notamment à un déplacement de la scène du "Maquis", des espaces supplémentaires dédiés aux enfants, davantage de culture et 50 heures de concert font partie des nouveautés annoncées pour la cinquième édition des "Solidarités", qui se tiendra les 26 et 27 août sur l'esplanade de la Citadelle de Namur. Une affiche éclectique mêlant les genres musicaux est l'un des atouts de cet événement, "devenu un festival incontournable en Wallonie", a indiqué jeudi Jean-Pascal Labille, président des "Solidarités".

En août 2016, le festival avait accueilli 43.000 festivaliers sur deux jours, dont 10.000 enfants. Cette édition sera dès lors marquée par un agrandissement de l'espace dédié au jeune public. La Cité des enfants se multipliera en "îlots enfants" avec des concerts, des spectacles de rue, du cirque, des ateliers contés,... Le Parc reine Fabiola, situé non loin de l'esplanade, accueillera également l'un des îlots.

La scène du "Maquis", qui avait été inaugurée en 2016, déménagera vers le Château de Namur et s'agrandira, permettant d'accueillir environ 6.000 personnes de plus que l'an passé. L'espace fera à nouveau la part belle aux activités de l'Urban Village et d'autres animations accessibles à tous. Les traditionnels espaces et événements tels que "Les tremplins des solidarités", "Le village des associations" et le "Forum des Solidarités" où sont attendus débats et pièces de théâtre, sont conservés pour cette édition.

La programmation musicale réunira notamment Patrick Bruel, Cali, Lady Sir, Saule, Slimane, Lost Frequencies, Puggy, Julian Perreta, Alvara Soler ou encore Tryo et Typh Barrow.


Belga