Une cantate signée Mozart et Salieri retentit à Prague après plus de 200 ans

La cantate signée en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri
La cantate signée en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri - © BELGAIMAGE

Longtemps considérée comme perdue, et récemment découverte dans les collections du Musée de la musique à Prague, une cantate signée en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri a retenti mardi à Prague après plus de deux siècles.

Cette oeuvre datant de 1785 "constitue une clé pour une nouvelle compréhension de la relation entre Mozart et Salieri", a indiqué à l'AFP le musicologue et compositeur allemand Timo Jouko Herrmann, à qui revient le mérite de la découverte.

Les deux compositeurs étaient des "collègues qui travaillaient ensemble", a insisté M. Herrmann, alors qu'une funeste légende attribue à Salieri la responsabilité de la mort de "l'aimé de Dieu".

La cantate "Per la ricuperata salute di Offelia" a été écrite en commun par Mozart, Salieri et un certain Cornetti, sur les paroles du librettiste Lorenzo Da Ponte, pour saluer le rétablissement de la soprano anglaise Nancy Storace (1765-1817).

La composition, d'une durée d'environ quatre minutes, a été exécutée mardi par le claveciniste Lukas Vendl, lors de la présentation officielle de l'oeuvre, qui sera prochainement exposée au public.


Belga