Un premier EP dystopique pour le duo belge "Coline & Toitoine"

Le talentueux duo belge "Coline & Toitoine" vient de sortir un tout premier EP. Plus qu’un ensemble de chansons, il s’agit d’un album concept inspiré par un roman qu’ils ont lu lors du 1er confinement…

Coline & Toitoine c’est la rencontre explosive entre deux talents bruts : elle a fait du chant lyrique étant petite et lui est diplômé du conservatoire en composition de musiques de films. Ensemble, ils forment un duo musical complémentaire et étonnant. Après avoir sorti plusieurs titres ces derniers mois (et rassemblé plus de 1.700.000 écoutes sur les plateformes de stream !) Coline & Toitoine présentent aujourd’hui un EP de 7 morceaux intitulé "Soma": "On n’avait pas envie de faire un EP qui ne soit qu’une compilation de plusieurs chansons. En fait, il s’agit d’un album concept dans lequel toutes les chansons sont liées de plusieurs manières et dont le fil rouge est le livre "Le meilleur des mondes" d’Aldous Huxley. On a créé un univers musical dystopique autour du roman" confie Toitoine.

Dans le roman dystopique "Le meilleur des mondes" d’Aldous Huxley, le "Soma" est une drogue gratuite qui rend heureux et sans effets secondaires.

Pour le duo, c’était une évidence de nommer leur EP comme cette drogue mystérieuse présentée dans le "Meilleur des mondes": "Après avoir lu ce bouquin, on a eu de grosses réflexions par rapport à cette drogue. On s’est demandé si dans notre société actuelle, le "Soma" ne serait pas l’art, le divertissement, la culture… ? ! Pendant le confinement on a été privés de tout ça et on s’est rendu compte de l’importance que ça avait pour nous." A la manière du roman d’Huxley, Coline & Toitoine présentent leur EP comme une dystopie : "Dans cet EP on a voulu pointer plusieurs aspects de la société qui vont poser problème dans le futur ou qui ont déjà posé problème dans le passé. On fait comme une dystopie, on exagère les petits défauts du monde dans lequel on vit aujourd’hui et on se demande comment cela pourrait être si ces défauts devenaient pires…"

"Soma" est donc un EP qui a été très intellectualisé par les deux artistes. Chaque chanson développe une thématique liée à l’actualité ou à la société de manière générale : ils évoquent sans filtres les problèmes liés au climat, aux standards de beauté, à la technologie toujours plus invasive, aux burn-out de plus en plus fréquents mais aussi aux ravages des fake news…

Malgré des paroles très engagées et fortes, les mélodies sont souvent a contrario, fort joyeuses, ce qui permet une double lecture des chansons de "Soma". C’est le cas du titre "Under my arms", dans laquelle Coline se confie sur un tabou de la société : les poils féminins. "La première fois que je me suis rasé sous les bras à l’adolescence, ça m’a vraiment terrifié. Et pourtant aujourd’hui c’est devenu tellement banal pour tout le monde… "Under my arms", c’est une chanson écrite pour dénoncer la pression sociale et les injonctions de beauté qui sont vraiment très fortes dans notre société actuelle" confie Coline.

La chanson "Welfare Queens" quant à elle, dénonce la perte de confiance en nos dirigeants. Une chanson qui, on le rappelle, a été écrite en pleine pandémie : "Les Welfare Queens, c’est un terme utilisé aux USA sous le président Nixon pour représenter les personnes accusées d’abuser des aides sociales. C’est une chanson qui parle de la perte de confiance en notre pouvoir, ça parle de politiciens qui culpabilisent le peuple pour des fautes qu’eux ont commis… " explique Toitoine.

Avec le titre "Anyway", Coline & Toitoine abordent le sujet de l’inaction climatique. Ils viennent de tourner un clip avec "Youth for Climate" qui devrait sortir dans quelques jours : "Le climat, c’était un des thèmes les plus importants à aborder pour faire un EP dystopique… Et on a voulu le faire avec une note d’espoir" confie le duo. La chanson parle d’un enfant qui n’a pas choisi de naître dans ce monde en pleine crise. Ses parents ont baissé les bras mais lui a encore l’espoir de pouvoir changer les choses malgré tout.

D’une chanson à l’autre, l’univers musical de "Soma" évolue : on passe de la pop solaire à des sonorités plus électro. Sur le morceau "Lâchez-moi" le duo s’essaie même à un morceau rappé en français ! Tous ces genres musicaux sont reliés par la voix cristalline de Coline et les percussions de Toitoine.

Un premier EP rempli de réflexions musicales, philosophiques et esthétiques à découvrir sans plus attendre ! Pour suivre les aventures de Coline & Toitoine, abonnez-vous à leur page Facebook et leur compte Instagram.