Un ciné-concert kafkaïen : "STUFF. joue Howard Shore"

"Vidéodrome" (1983) de David Cronenberg
"Vidéodrome" (1983) de David Cronenberg - © Tous droits réservés

Le groupe de jazz électronique belge STUFF. était invité du Brussels Jazz Festival pour une représentation multi-sensorielle.

 

Comme chaque année, le mois de janvier vibre au son du jazz du côté de la place Flagey. Dans le cadre du Brussels Jazz Festival, une soirée spéciale ciné-concert se déroulait au Studio 4. Le groupe belge STUFF. passé maître dans l’art de l’expérimentation musicale venait habiller des extraits vidéos de films des compositions du célèbre Howard Shore. Lui qui a créé les bandes originales du Seigneur des Anneaux et Seven est aussi le compositeur préféré du grand réalisateur David Cronenberg. Shore a composé pour lui la musique de Chromosome 3, Scanners, Vidéodrome, La Mouche, Faux-semblants, Le Festin Nu, Crash, eXistenZ, Spider, A History of Violence, Les Promesses de l’Ombre, A Dangerous Method, et Maps to the Stars.

 

Récemment signés chez Gondwana Records, le label de GoGo Penguin et Mammal Hands, les belges de STUFF. étaient à nouveau invités par le Flagey pour un concert sous forme d’expérience. L’ensemble originaire de Gand qui mêle à merveille les sonorités jazz, hip-hop avec de l’électronique, du funk et de la soul s’était fait remarqué en 2015 avec la sortie de son premier album éponyme. Depuis STUFF. sillonne l’Europe avec des représentations toujours plus étonnantes et endosse son statut de groupe hybride expérimentateur. Après un hommage à Marc Moulin en octobre aux côtés de Philip Catherine, le quintet était encore une fois accueilli à Flagey pour une revisite de l’oeuvre d’Howard Shore dans une ambiance kafkaïenne. Les images de La Mouche, Vidéodrome ou encore Scanners étaient les toiles de fond de cette métamorphose musicale, une épopée à la fois angoissante et onirique que le groupe avait déjà accompli au Film Fest de Gand. STUFF. démontre une fois de plus sa capacité à l’aventure multidimensionnelle et met en valeur les compositions psychédéliques de Shore. Une expérience décoiffante et happante qui mêle les genres et le genre. 

 

“STUFF. plays Howard Shore”, le 18 janvier 2019 à Flagey dans le cadre du Brussels Jazz Festival 2019.