Trois nominations aux Victoires de la musique pour Angèle, Katerine et Souchon

La belle histoire se poursuit pour notre compatriote Angèle, nommée dans trois catégories – "artiste féminine", "concert" et "création audiovisuelle" pour "Balance ton quoi".
La belle histoire se poursuit pour notre compatriote Angèle, nommée dans trois catégories – "artiste féminine", "concert" et "création audiovisuelle" pour "Balance ton quoi". - © HATIM KAGHAT - BELGA

Angèle, Philippe Katerine et Alain Souchon se distinguent parmi les nominations dévoilées lundi, en vue des 35e Victoires de la musique, prévues le 14 février. La belle histoire se poursuit donc pour notre compatriote Angèle, nommée dans trois catégories – "artiste féminine", "concert" et "création audiovisuelle" pour "Balance ton quoi", hymne féministe illustré par un clip dans lequel joue Pierre Niney.

La jeune Belge de 24 ans a damé le pion en 2019 à Johnny Hallyday en prenant la tête des ventes de disques en France, selon le classement du Snep (Syndicat national de l’édition phonographique). En additionnant les ventes physiques – CD, vinyles – téléchargements et écoutes sur plateformes, son album "Brol" a atteint 532 111 ventes en 2019. Pour le clip, elle aura fort à faire face au duo rap "PNL", dont la vidéo "Au DD", tournée sur la Tour Eiffel, a eu un écho international. Pour le live, elle a également de la concurrence avec Jeanne Added, dont la tournée en solo bluffante, "Both sides", propose un dispositif original en installant le public en miroir de part et d’autre de la scène. Angèle devance d’une nomination Clara Luciani, qui vit une belle histoire après le décollage tardif de son premier album, citée dans les catégories "artiste féminine" et "chanson originale" (avec le titre "Nue").

Chez les hommes, ils sont deux à dominer les nominations : Philippe Katerine, l’hurluberlu de la chanson française, et Alain Souchon, l’éternel dandy rêveur. Ils sont présents dans trois catégories chacun : "artiste masculin", "album" (respectivement pour "Confessions" et "Ames fifties") et "chanson originale" ("Stone avec toi", pour le premier, "Presque" composé avec l’acteur Edouard Baer pour le second). Ils sont talonnés par Lomepal, nommé dans les catégories "artiste masculin" et "album" (pour "Jeanine"). Dans la catégorie "révélation scène" émerge Suzane, l’artiste la plus programmée de l’été 2019 en festival en France (32 dates). Dans la catégorie "album révélation", il y aura sans doute un beau duel entre Malik Djoudi (pour "Tempéraments") et Pomme (pour "Les failles").

Un dispositif dépoussiéré

L’édition précédente avait donné lieu à la consécration de Jeanne Added et Bigflo & Oli, remportant deux trophées chacun ("artiste féminine" et "album rock" pour la première et "artistes masculins" et "album de musiques urbaines" pour les deux frères).

Les 35e Victoires de la musique, organisées à la Seine Musicale et diffusées le vendredi 14 février à 21h05 en direct sur France 2 et France inter, ont été dépoussiérées cette année, avec notamment une réforme du scrutin. Le nombre de votants – professionnels ou non – est ainsi passé de 600 à 900 membres. Petite révolution : les Victoires passent de 13 à 8 catégories récompensées. Ont disparu les étiquettes des genres – rock, électro, world, musiques urbaines et rap – source de confusion, d’incompréhension et de polémiques ces dernières années. De ce fait, les catégories "album" et "chanson originale" passent respectivement de 3 et 4 nommés à 5 nommés chacune, "afin d’exposer le plus d’artistes possible", selon les concepteurs. Tous les artistes nommés interpréteront leur titre en live et en direct durant la cérémonie. Enfin, le 3e tour de vote est ouvert au grand public, sur Internet, du 13 janvier au 14 février, et concerne deux nouvelles catégories, outre l’habituelle "chanson originale" : "concert" et "création audiovisuelle".