Tout écrire et ne plus improviser, Pat Metheny ajoute une nouvelle corde à sa guitare

Dans l’histoire de la musique, rare sont les musiciens qui ont pu continuellement se réinventer. Et parmi ceux-ci, peu d’entre eux ont pu prétendre avoir maintenu de tels niveaux d’innovation et d’excellence à travers une carrière qui s’étend sur plusieurs décennies.

Pat Metheny est l’un des rares artistes à appartenir à cette description. Sur son dernier album, "Road To The Sun", le guitariste américain nous surprend une fois de plus par sa capacité à explorer de nouvelles perspectives tout en conservant le son Metheny, immédiatement reconnaissable. Pour la première fois, Pat Metheny n’improvise pas mais a couché toutes les notes de ses titres par écrit : "Je me suis retrouvé avec une œuvre de 30 minutes en six mouvements exploitant les possibilités d’un format à plusieurs guitares. Je me suis consacré entièrement à cette opportunité incroyable d’imaginer ces quatre guitaristes exceptionnels se répondant l’un l’autre avec ces notes."

Avec deux nouvelles œuvres majeures, interprétées par cinq des meilleurs guitaristes, Metheny trace une nouvelle voie pour traverser les frontières entre les genres tout en dévoilant de nouvelles facettes d’un langage personnel qui est déjà facilement identifiable.

Une pièce en six mouvements

La pièce maîtresse du nouvel album de Metheny est "Road To The Sun", une pièce en six mouvements pour le quatuor de guitares de Los Angeles LAGQ, récompensé par un Grammy Award et décrit par Pat Metheny comme "l’un des meilleurs groupes au monde").

Au final, "Road To The Sun" est un album qui s’ajoute à ces albums incontournables dans la discographie de Pat Metheny. Il se classera aux côtés de "Secret Story", "Bright Size Life", "80/81", "One Quiet Night", "Still Life (talking)", et tous les autres comme un nouveau rebondissement inattendu dans un genre qui n’a qu’un seul élément commun : Metheny lui-même.

Connu du grand public pour la composition qu’il a écrite avec Lyle Mays, "This Is Not America", chanté par David Bowie en 1984, Pat Metheny est un des plus grands guitaristes qui a su fusionner avec succès le rock, la folk, les musiques du monde et le jazz. Apparu pour la première fois sur la scène internationale en 1974, son éventail musical est illimité. Au fil des ans, il s’est produit avec des artistes aussi divers que Steve Reich, Ornette Coleman, Sting, Joni Mitchell, Herbie Hancock, Jim Hall, Antonio Carlos Jobim, Milton Nascimento et David Bowie, tout en projetant sa propre identité, quel que soit le contexte.

Pat Metheny était l’invité de Patrick Bivort dans son émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21.