Toine Thys sort l’album "Orlando" dans lequel joie et mélancolie se côtoient

Le nom de son dernier album est inspiré du roman de Virginia Woolf "Orlando" mais aussi de la ville américaine, ou encore pour sa sonorité latine, un nom qui claque et qui a nourri le saxophoniste et clarinettiste Toine Thys pour son dernier projet.

Rien de plus épais qu'une lame de couteau sépare le bonheur de la mélancolie (Virginia Woolf)

Le musicien belge Toine Thys a décidemment un tiroir bien rempli, multipliant les projets divers et variés (il sortait en février 2019 l'album "The Optimist" en formule Trio). Parmi les plus récents, sa rencontre avec Sacha Toorop. Cette fois, il forme un Quartet en réunissant ce qu’il considère comme "des musiciens poètes" avec lesquels il partage l’utilisation du silence. Une pause dans le jeu des musiciens qui permet à l’autre de s’enfuir vers d’autres horizons et de basculer musicalement dans de nouvelles directions. Une formation franco-belge composée de l’incontournable batteur et complice Antoine Pierre (Joshua Redman, Philip Catherine, Tom Barman/Taxi Wars), et les parisiens Florent Nisse  (David Enhco, Yaron Herman, Michel Portal) à la contrebasse et Maxime Sanchez au piano (Magic Malik, Chris Cheek, Flash Pig).

Une belle invitation à voyager dans un univers poétique

Le jeu de la batterie est aéré, et la contrebasse, centrale, respire comme le vieil arbre sous lequel Orlando se jette. Le son et les silences sont habilement partagés avec les mélodies de la clarinette basse, et les accords toujours changeants du piano virtuose : L’aventure musicale est au centre de ce quartet.

Pour favoriser l’écoute et l’interaction entre les musiciens, ils ont choisi d’enregistrer tout l’album dans un seul espace ouvert (sans cabines ni casques), la grande scène de l’Espace Senghor à Bruxelles. Dans une édition sobre et soignée, Toine Thys met en avant le travail du photographe Gil Mirande à travers un livret détachable de 10 photographies en noir et blanc. Ces photos sont à mettre librement en dialogue avec les 10 titres de l’album, composés par le saxophoniste, mais aussi par Antoine Pierre et Florent Nisse.

Toine Thys était l’invité de Philippe Baron dans son émission "Jazz" sur Musiq3.