"The End" pas tout de suite: Black Sabbath prolonge sa tournée finale

Ce sera bien "The End" a promis-juré Black Sabbath mardi mais les papys du heavy metal ont rajouté de nombreuses dates à leur tournée d'adieu, en Europe et aux Etats-Unis.

Les hommes d'Ozzy Osbourne, qui devaient donner leur dernier concert en Nouvelle-Zélande en avril, se sont ravisés et vont finalement jouer pendant tout l'été, pour se terminer à Phoenix en Arizona (sud-ouest des Etats-Unis) le 21 septembre.

La tournée ("The End") commencera le 20 janvier à Omaha, capitale économique du Nebraska.

Bien que la formation légendaire soit née à Birmingham en Grande-Bretagne, une seule date est prévue au pays. Les fans français sont encore moins bien servis, aucune date n'étant programmée dans l'Hexagone. En revanche, ils peuvent se rendre au Graspop festival à Dessel en Belgique le 17 juin ou à Zurich, en Suisse, le 15 juin.

Black Sabbath a expliqué avoir prolongé la tournée submergé par la demande mais a réaffirmé que cette tournée marquera la fin du groupe.

Comme son nom l'indique, le groupe, qui est un des fondateurs du genre heavy metal, a puisé son inspiration dans l'occulte. Ozzy Osbourne a malgré lui assis cette réputation en arrachant la tête d'une chauve-souris avec ses dents sur fond de lourdes guitares électriques lors d'un concert. Il a expliqué dans ses mémoires qu'il pensait qu'il s'agissait d'un jouet en caoutchouc.

Osbourne, 66 ans, a fait une carrière solo à coup de concerts hauts en couleurs alors que le guitariste Tony Iommi s'est battu contre le cancer ces dernières années.

La tournée inclura également le bassiste Geezer Butler, qui est le principal parolier du groupe mais en revanche, le batteur Bill Ward ne sera pas de la fête. On le dit en froid avec Ozzy Osbourne.