#StillAlive, la chanson et le clip qui rendent hommage au secteur culturel qui se meurt

Milo Savic, DJ bruxellois, vient de sortir un titre intitulé "Still Alive", en hommage au secteur culturel qui se meurt. Pour illustrer son propos, le DJ a tourné son clip dans les lieux festifs, les bars et les restaurants les plus emblématiques de la capitale mais pas que !

Le Palais 12, Forest National, le Cirque Royal, la Madeleine, le Botanique, le Sportpaleis, l’UGC de Brouckère, les Halles Saint-Géry, Le Fuse, le Jalousy, les Jeux d’Hiver, le Bar Rouge, l’Impérial, le Bar du Marché, le Loft, le Schievelavabo et on en passe et des meilleurs… 50 lieux culturels, de l’événementiel et de l’Horeca sont mis en avant dans ce clip émouvant. On y voit des endroits habituellement si chaleureux et festifs, vidés de leurs visiteurs. Les spotlights sont éteints, les verres sont vides et dans les yeux des tenanciers on lit énormément de tristesse et de désespoir.

Malgré les contraintes, on continue à créer. Dans un système global, on n’est pas la priorité. Mais de là à ne pas être considéré, c’est juste du mépris.

Les paroles de la chanson sont directes, elles dénoncent un manque de considération pour tout un secteur qui est presque totalement à l’arrêt depuis mars dernier. "C’est une chanson collaborative : j’ai composé l’instru et la chanteuse Nephtys a écrit les paroles. Elle a su retranscrire une discussion que l’on avait eue dans laquelle on faisait part de notre ressenti sur la situation catastrophique du milieu culturel. Elle a su choisir les bons mots" confie Milo Savic.

Le clip est également accompagné d’une chorégraphie de Louis George qu’il interprète en compagnie de la danseuse Clémence Nicolas. "Cette chorégraphie ajoute de la grâce et de la poésie à cet enchaînement de lieux vides. Cette danse représente la vie et réaffirme qu’on est #stillalive malgré tout."

Le message de Milo Savic est on ne peut plus clair, il s’agit d’un cri du cœur mais surtout un cri d’alerte : "C’est tout un secteur qui se meurt devant nos yeux et on a l’impression de ne pas être vus ni entendus. Il faut absolument prévoir des aides à la hauteur des sacrifices demandés."

Ce clip sort à quelques semaines du passage à la nouvelle année. Pour la culture, l’événementiel et l’horeca, les perspectives de 2021 ne sont pas positives : "On ne sait toujours pas où on va ! On n’en peut plus d’être ballottés entre ouverture et fermeture de semaine en semaine et de mois en mois. Donnez-nous une vraie échéance que l’on puisse s’organiser et retrouver espoir !"

Milo Savic et Nephtys tiennent néanmoins à rester positifs, malgré toutes les difficultés que les acteurs de la culture et de l’événementiel rencontrent, la créativité ne peut s’arrêter : "We are still alive ! Ensemble on est plus forts face à ce genre de situation, on est toujours là, toujours vivants et on le dit haut et fort ! On continuera à créer."

Et dans 10 ans 20 ans 30 ans on sera toujours là. Vous verrez, on se reverra parce que maintenant ce qui nous lie c’est bien plus que la musique: c’est un choix, un mouvement. Ensemble, nous sommes vivants.

Les paroles

Quand je parle d’amour pour l’art c’est de la poésie 

Une toile, une âme, une histoire, une vérité 

J'peux pas vivre sans mon art

Car c’est mon art qui me parle, qui me guide, et qui m’enjaille

 

Si les mots me pèsent 

C’est parce qu’aujourd’hui, l’abus dépasse ma pensée

On se réinvente chaque jour, pour pouvoir perdurer 

Malgré toutes les contraintes, on continue à créer 

Dans un système global, on n’est pas la priorité 

Mais de la, à ne pas être considéré, c’est juste du mépris 

 

Remember, remember 

But we're still alive 

 

Si aujourd’hui je rêve, je rêve pour tout ceux qui ne veulent plus rêver 

Parce que la fatigue est devenue une amie bien trop appréciée 

On dit que la patience est une vertu 

Mais quand est ce qu’on se rend compte des dégâts, le bilan, le compte rendu

 

C’est des millions de personnes 

Qui perdent espoir en notre présent et notre futur 

C’est millions de personnes 

Dont le regard n’a plus d’éclat, alors qu’ils travaillent dur 

C’est à la sueur de notre front qu’on va vous prouvez

Qu' y'a pas de raisons de tout arrêter 

 

Remember, remember 

But we're still alive 

 

Alors laissez nous vous dire que nous sommes nombreux à y croire et avoir foi en notre peuple 

Pour notre bien être, c’est pas grand chose, on veut juste vivre de notre passion et être grandiose 

Parce que le monde, il est grandiose, et que chacun a le droit de vivre 

Une vie paisible et décente 

C’est pas une vie de ne pas être libre

Parce que l’art c’est le partage, c’est l’échange, c’est un complément dont on a besoin pour continuer 

On s’y accroche 

Parce que c’est la seule chose qui nous fait prendre conscience de ce qu’on peut devenir et accomplir 

Apprendre ensemble, on est unis

Une entité avec des fondations et des bases bien encrées 

Parce qu’on est en vie 

Grâce à dieu, on est en vie

 

Et dans 10 ans 20 ans 30 ans on sera toujours là 

Vous verrez, on se reverra  

Parce que maintenant 

Ce qui nous lie c’est bien plus que la musique 

C’est un choix, un mouvement 

Ensemble, nous sommes vivants

 

Remember, remember 

But we're still alive