Staff Benda Bilili, rumba endiablée par des musiciens handicapés!

3 images
- © rtbf

Staff Benda Bilili nous prouve que la musique s'exprime par le corps, même quand celui-ci est abimé, déformé par le virus de la polio. 5 musiciens handicapées défraient la chronique musicale depuis près de deux ans grâce à la sortie de leur album justement nommé « Très très fort » tellement leurs rumbas et leur bonne humeur sont contagieuses. Leur succès est planétaire !



Ils transformeront la scène de l'Ancienne Belgique en gigantesque piste de danse africaine ce vendredi 29 avril pour une soirée qui s'annonce...très, très chaude ! Ne manquez pas leur passage exceptionnel !

Nous avons eu la chance de rencontrer Ricky Léon, chanteur du groupe lors du dernier festival Esperanzah! .

François Colinet : Comment l'histoire de Staff Benda Bilili a-t elle commencé?

Ricky Léon : Mes 4 compères handicapés et moi, on a formé le groupe en 2003 mais on se connaît depuis très longtemps. A 18 ans déjà, on chantait ensemble dans les églises, de la musique religieuse.

Quand il s'est agi de trouver du travail pour vivre, j'ai essayé de proposer mes services comme chanteur auprès du public valide mais il y avait beaucoup de résistance. Les gens disaient « on ne peut pas engager un chanteur handicapé, vous ne savez pas danser, vous arriverez en retard, vous n'avez pas de voiture, pas de moto, pas de vélo. Comment allez vous faire pour venir si on a besoin de vous. Non, ça ne va pas! »

J'étais vraiment désolé et triste. Alors j'ai été trouvé mes amis handicapés et on s'est dit qu'on devait faire de la musique ensemble puisque les valides ne voulaient pas de nous! On a été aidé par Papa Wemba, notre frère de Kinshasa. Il nous a acheté une guitare, prêté un local... Et ça a commencé comme ça.

Un jour de 2004, deux français en voyage au Congo nous ont découvert. Ils nous ont donné les moyens d'enregistrer un disque mais il n'est sorti que plusieurs années plus tard. Ils ont aussi tourné le film qui a été montré à Cannes l'année dernière (et qui est sorti il y a peu en DVD. NDLR) . Avant d'enregistrer le disque on a beaucoup joué à Kinshasa et ce n'est qu'en 2009 qu'on est parti sur les routes.

Un certain engouement s'est créé autour de votre groupe. Quels sont les réactions les plus marquantes que vous ayez reçues?

On reçoit bien sûr beaucoup de messages d'encouragement, de gens qui nous disent que notre musique leur fait du bien. Mais le plus frappant, c'est l'énergie que cela donne aux personnes handicapées. Il y a par exemple plusieurs autres groupes de Kinshasa avec des personnes en chaise qui voudraient suivre notre exemple. On fait tout ce qu'on peut pour les aider à y arriver!

Comment votre vie a-t-elle changé depuis que vous vous produisez sur scène aux 4 coins du monde?

Le succès de l'album fait que l'on nous demande d'aller jouer partout, c'est absolument fantastique! C'est un énorme changement. Avant, je jouais sur le bord de la route ou aux portes des restaurants pour gagner de quoi nourrir ma famille. Aujourd'hui j'ai pû acheter une moto pour me déplacer, mettre mes enfants à l'école, etc. Et puis surtout, nous sommes reconnus comme de vrais artistes et ça, c'est un rêve de gamin!

Entretien: François Colinet

En concert vendredi 29 avril à l'Ancienne Belgique. il ne reste que quelques places!!


Réservez vos places




Staff Benda Bilili « Très très fort » (Crammed disc)




Benda Bilili Le Film En DVD