Spotify a déposé sa demande d'introduction en Bourse à Wall Street

Spotify a déposé sa demande d'introduction en Bourse à Wall Street
Spotify a déposé sa demande d'introduction en Bourse à Wall Street - © grinvalds - Getty Images/iStockphoto

Le service suédois de streaming musical Spotify a déposé mercredi sa demande d'introduction en Bourse sur le New York Stock Exchange à Wall Street, selon un document fourni au gendarme boursier américain (SEC).

La procédure devrait être réalisée en "cotation directe", un procédé atypique permettant à la société d'économiser des coûts liés à une entrée en Bourse traditionnelle, comme certaines commissions versées aux banques aidant les entreprises à séduire les investisseurs, et d'éviter de lever de nouveaux capitaux.

La société sera cotée sur le New York Stock Exchange sous le symbole "SPOT", mais Spotify n'a pas indiqué à quel prix il comptait réaliser ses premiers pas boursiers.

Dans son document d'introduction, la société suédoise affirme posséder 159 millions d'utilisateurs actifs mensuels sur sa plate-forme et 71 millions d'abonnés payants au 31 décembre 2017, le double de son principal rival Apple Music. Dans ce document, Spotify affirme avoir vu ses revenus bondir de 38% l'an dernier par rapport à 2016, à 4,09 milliards d'euros mais a accusé des pertes de l'ordre de 1,24 milliard d'euros. Le groupe indique par ailleurs avoir payé plus de 8 milliards d'euros de droits d'auteurs aux artistes, aux maisons de disques et aux éditeurs au 31 décembre 2017.

Spotify revendique une part de marché de 41%, 42% et 59% aux Etats-Unis, au Brésil et au Royaume-Uni, ses trois principaux marchés.