Sony Music présente des excuses pour les costumes nazis d'un groupe japonais

Le Centre Simon Wiesenthal, basé à Los Angeles, a exprimé "sa surprise et sa consternation" en voyant les six membres du groupe de J-pop Kishidan vêtus d'uniformes noirs ressemblant à ceux des SS, avec des insignes nazis, comme la Croix de Fer, la tête de mort et l'aigle.

"Nous regrettons sincèrement et présentons des excuses pour le désarroi causé au Centre Simon Wiesenthal et à tous ceux qui se sont sentis concernés", a déclaré Sony Music Artists, dans un communiqué diffusé tôt mercredi matin à Tokyo. "Les membres de Kishidan expriment eux aussi de profonds regrets et présentent des excuses", poursuit la déclaration signée par le président Kimikazu Harada et le directeur général Akira Takahashi.

La société a souligné que l'apparition en uniforme sur la chaîne MTV le 23 février "n'était pas destinée à envoyer un quelconque message idéologique" et a promis que "Kishidan n'utilisera plus à l'avenir ce costume qui va être immédiatement jeté".

L'un des responsables du Centre Simon Wiesenthal, le rabin Abraham Cooper, a reproché mardi aux jeunes Japonais d'être "lamentablement informés des crimes contre l'humanité commis pendant la deuxième guerre mondiale" par le Japon impérial et l'Allemagne nazie.

Belga