"Skin In The Game" de David Linx, entre ballades, swing et poèmes

Fils d’Elias Gistelinck, compositeur contemporain et trompettiste, producteur à la VRT et initiateur du festival Jazz Middelhein à Anvers, David Linx est né à Bruxelles en mars 1965.

Il commence par s’initier à la flûte et au piano, puis apprend la batterie. Mais il est intéressé très tôt par le chant, écoutant d’abord les chanteuses de jazz (Betty Carter, Ella Fitzgerald). Puis il découvre Mark Murphy (qu’il accompagne à la batterie à l’âge de seize ans), l’une de ses influences importantes.

Rencontre avec l’écrivain James Baldwin

Vers l’âge de 10 ans, la découverte des œuvres de James Baldwin, en écho à sa propre rébellion intérieure, l’émeut profondément. Il n’aura dès lors de cesse de vouloir rencontrer l’écrivain américain, figure du mouvement pour les droits civiques. Abordé à l’occasion d’une lecture publique à Amsterdam, celui-ci accepte un an plus tard, en 1982, de recevoir l’adolescent à son domicile de Saint-Paul-de-Vence, partager sa vie et le choisir comme un père adoptif. De cette rencontre sortira en 1990 l'album "A Lover’s Question" en compagnie de l’écrivain, de Pierre Van Dormael ou encore Viktor Lazlo.

Précurseur du "chanteur de jazz européen"

Et c’est, bien au-delà de l’espace européen, l’un des plus formidables chanteurs de jazz que l’on puisse entendre. Après plus d’une trentaine d’albums en leader ou en duo avec le pianiste Diederik Wissels, le chanteur David Linx nous revient avec un nouvel album, "Skin In The Game", avec des compositions originales chantées en anglais. Sur cet album, il a réuni un combo de leaders avec Gregory Privat au piano, Chris Jennings à la contrebasse, Arnaud Dolmen à la batterie et en invité de luxe Manu Codjia à la guitare. Entre ballades et titres plus rythmés, deux morceaux agrémentés de poèmes déclamés par Marlon Moore rajoutent une couleur supplémentaire à l’album.

David Linx était l’invité de Patrick Bivort dans son émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21.

Sur le même sujet :

Il y a 30 ans sortait l'album "Where Rivers Join" de David Linx

Play Misty For Me : David Linx et le film "Lady Sings The Blues"