Selah Sue à l'AB, le flow en talons dorés !

Selah Sue en concert
Selah Sue en concert - © AFP PHOTO / VALERY HACHE

Grande distinction pour les retrouvailles de Selah Sue avec le public belge ce vendredi à l’Ancienne Belgique.  Radieuse et musicalement très convaincante, elle crée l’attente pour son nouvel album " Reason " avant un second concert au Cirque Royal ce lundi.

Nous l’avions quittée en août 2013 dans une petite salle de Portland, aux États-Unis, lors de sa conquête de l’Ouest, parmi quelques dizaines de spectateurs à peine. La voilà enfin de retour chez elle, avec un nouveau single sous le bras, et un public belge prêt à lui faire une fête digne de l’attente suscitée par l’annonce de son nouvel album, quatre ans après l’immense succès du premier.

Soyons honnêtes. On a toujours été impressionné par la tessiture unique de sa voix. Moins par sa puissance, souvent irritante. Nous n’étions donc pas de ceux qui criaient au génie à l’écoute de ce disque révélation vendu à 120.000 exemplaires, rien qu’en Belgique ! Même si le titre " Raggamuffin ", avec lequel elle s’est fait connaître, est absolument irrésistible, et reconnaissable dès les premiers pincements de cordes.

Impressionnante maturité artistique

Mais, ce soir Selah Sue nous a complètement convaincu ! Elle commence de la meilleure des façons avec " Always Home ", un nouveau titre à faire découvrir au public simplement accompagnée d’une guitare acoustique. Une épure qui met en avant ce timbre si particulier qui lui permettrait de chanter comme personne des standards jazz et blues. Ajoutez à cela une diction et un flow complètement dingue et vous comprenez pourquoi cette fille est unique !

Pour elle aussi, la soirée semble parfaite. Le chignon haut, comme toujours, et une sobre tunique noire sont rehaussés par un sourire inamovible et des bottillons dorés, avec lesquels elle glisse comme si c’était des patins à glace. La maîtrise est à la fois vocale et corporelle. Tout simplement bluffant !

Un groove intact!

D’un morceau à l’autre, elle passe d’une démonstration de puissance, forcement pas très subtile, à un exercice de scansion accélérée digne des meilleurs rappeurs. C’est quand elle laisse ainsi parler son groove qu’elle nous fait chavirer ! Pour l’y aider, elle peut compter sur des musiciens très efficaces, dont une section rythmique (basse/batterie) qui amplifie cette impression. Un groove très présent d’ailleurs sur le single " Alone " qui fait son effet auprès des fans. Les nouveaux morceaux qu’elle a présentés donnent vraiment envie de découvrir ce nouvel album " Reason " qui sortira le 2 mars prochain. Il sera précédé d’un EP 4 titres le 1er décembre.

En intitulant sa chronique " Selah, elle l’a " notre collègue David Salomonowicz a non seulement trouvé le titre parfait, mais il a surtout parfaitement résumé notre sentiment en prenant congé de l’AB. Cette jeune femme de 25 ans à peine a tout : la voix, le talent, le charme et l’humilité. Bref, "The sky is the limit ! "

François Colinet

En concert ce lundi 10 novembre, Cirque Royal, Bruxelles