Rien de tel que la musique pour supporter le confinement et la pandémie

La musique ne nous aura jamais autant apporté de réconfort qu'en ces temps difficiles. Une nouvelle étude de la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) révèle que le Covid-19 nous a poussés à tisser un lien plus étroit avec le 4ème art.

Ce rapport, basé sur les opinions de 43.000 personnes dans 21 pays, montre le rôle de soutien que joue la musique dans notre vie quotidienne. Ainsi, 80% des sondés ont déclaré que la musique les avait aidés à se sentir mieux sur le plan émotionnel pendant la crise sanitaire. Cet effet bénéfique est encore plus marqué chez les 16-19 ans. Plus de deux tiers d'entre eux ont affirmé que "les nouveaux albums de leurs artistes préférés les avaient aidés dans ces moments" éprouvants. 

Si beaucoup d'entre nous se sont tournés vers les classiques durant cette période d'incertitude, 63% des personnes interrogées ont, elles, préféré découvrir de nouvelles musiques et de nouveaux artistes. Une curiosité qui explique, en partie, pourquoi l'engouement pour le 4ème art est plus fort que jamais. 

À LIRE AUSSI

Selon l'IFPI, l'écoute de musique représente 18 heures et 24 minutes par semaine, soit l'équivalent de 368 morceaux de trois minutes. Le phénomène est particulièrement important en Chine avec près de 23 heures d'écoute hebdomadaire, contre seulement 17 heures et 42 minutes en 2019. La France est, elle, en dessous de la moyenne mondiale avec 16 heures et 6 minutes d'écoute par semaine. 

Streaming et nouvelles expériences audio

Face à l'arrêt des festivals et concerts pendant de nombreux mois, les fans se sont tournés vers de nouveaux supports pour maintenir un lien avec la musique et les artistes qu'ils aiment. Les vidéos courtes de playback ou de danse, qui font le succès de TikTok auprès des jeunes du monde entier, en font partie. Deux tiers des répondants ont ainsi soutenu que la musique est au cœur de ce qu'ils apprécient sur la plateforme chinoise. 

Le rapport souligne également la place prépondérante qu'occupe désormais la musique dans l'univers du gaming. Un répondant sur 20 a ainsi déjà regardé un livestream musical sur une plateforme de jeux vidéo, notamment sur Fortnite, Roblox ou Minecraft. L'éditeur de Fornite, Epic Games, compte bien profiter de cet engouement. Il a récemment lancé une nouvelle série de concerts virtuels avec Aya Nakamura, Tones and I et Mohamed Hamaki, pour transformer le jeu en véritable plateforme de divertissement.

Si ces expériences interactives sont un phénomène nouveau, l'appétence pour le streaming ne l'est pas. Près de trois quarts des personnes interrogées par l'IFPI ont déclaré écouter de la musique à travers des services de streaming musical. Ils plébiscitent ce mode d'écoute pour trois raisons :

l'absence de publicités, la possibilité d'écouter ce qu'ils veulent quand ils veulent et, enfin, l'accès à des millions de chansons  

L'usage du streaming audio par abonnement est particulièrement élevé chez les 16-34 ans et chez les 25-35 ans. Par ailleurs, c'est au Mexique, en Suède et au Brésil que le temps passé à écouter de la musique de cette façon reste le plus élevé.