Revivez le concert de Count Basie à Charleroi

En 1961, Nicolas Dor offrait un cadeau aux téléspectateurs de l’émission "Jazz Pour Tous" qui fêtait alors sa 8ème année d’existence en radio et sa première année de diffusion en TV.

Pour l'occasion, Nicolas Dor et Jean-Marie Peterken (les deux spécialistes jazz de l'époque à la RTB) nous présentaient l'émission depuis les studios de Liège. Au programme, quelques morceaux du concert de l'orchestre de Count Basie qui a eu lieu au Palais des Beaux-Arts de Charleroi. Si Ellington était généralement appelé "Duke", William Count Basie s'est vu habituellement attribuer le titre de "Count", quand ce n'est le nom glorieux de "Jump King" !

Né en 1904, ce vétéran du jazz se vit consacrer dès 1937. Son succès ne s'est jamais démenti. D'abord obscur petit pianiste à Kansas City, Missouri, Count Basie s'arrangea bientôt, pour former un orchestre, que son dynamisme, son caractère enjoué, sa générosité intrépide maintinrent uni, durant les moments difficiles du début. Depuis, le Count a si bien fait son chemin qu'il représente le plus efficacement ce "Kansas City style" que son orchestre contribua tant à faire connaître : style vif, heurté, puissamment rythmique, et faisant une grande place à la percussion. Chef modeste, mais d'un magnétisme envoûtant, "Count" quand il dirige, n'a qu'à faire un petit geste de la main ou un signe de tête, pour déclencher un changement d'harmonies ou une cascade de thèmes nouveaux. Toujours prêt à s'effacer devant ses vibrants solistes, c'est pourtant lui qui, par sa façon nette, claire, presque sèche de traiter le piano, leur inspire leur manière intensément rythmique, trépidante et sans bavures. 

Parmi les grands moments de ce concert, le solo du batteur Sonny Payne. Un concert à découvrir dans son intégralité sur > Auvio.

The Count Basie Orchestra

Count Basie : Piano

Eddie Jones : Basse

Freddie Green : Guitare

Snooky Young/Joe Newman : Trompette

Frank Wess : Flûte 

Sonny Payne : Batterie