"Requiem" pour Johnny en ouverture des Victoires de la Musique

D'abord l'émotion, les triomphes suivront: c'est par un hommage rendu à Johnny Hallyday, mort le 6 décembre des suites d'un cancer, que se sont ouvertes les 33e Victoires de la Musique vendredi à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, près de Paris.

Peu après 21h, les premières notes de "Toute la musique que j'aime" ont résonné, jaillissant des instruments des musiciens de "l'idole des jeunes", dont son guitariste Yarol Poupaud.

Puis Slimane et Florent Pagny, qui ont chacun participé à l'album hommage "On a tous quelque chose de Johnny" récemment paru, les ont rejoints sur scène pour reprendre "Requiem pour un fou", un des plus grands tubes du "taulier" datant de 1976. Une performance vocale couplée forcément moins impressionnante que celle dont était capable à lui seul le chanteur, comme en ont témoigné les images d'archives diffusées juste après.

La dernière fois qu'on avait vu ensemble ses musiciens, c'était lors des funérailles de la star, le 9 décembre. Ils avaient joué devant la foule amassée à l'extérieur de l'église de la Madeleine à Paris, sans chanteur, le micro orphelin de Johnny trônant à leurs côtés.