"Purpose" de Margaux Vranken, une approche puriste de l’écriture où la mélodie reste essentielle

La pianiste belge Margaux Vranken vient de sortir l’album "Purpose" sur le label Igloo. Un album enregistré en 2018 par l’ingénieur du son de l’album "Finding Gabriel" de Brad Mehldau, John Davis. Margaux s’est aussi entourée de quelques amis musiciens rencontrés au Berklee Global Jazz Institute.

Après un an au prestigieux Berklee Global Jazz Institute (Danilo Pérez, John Patitucci, Dave Liebman, Terri Lynn Carrington, Joe Lovano, Anat Cohen), la pianiste Margaux Vranken signe son premier opus en tant que leader, avec l’aide précieuse de son producteur Diederik Wissels. "Purpose", un patchwork de dix morceaux aux univers riches et variés enregistrés durant cinq jours de studio.

Je n’ai jamais été aussi fatiguée qu’après ces cinq jours de studio. C’était un truc de dingue. C’était éreintant au niveau de la gestion du groupe.

Trois chanteuses et les copains musiciens de Berklee

Accompagnée d’un quatuor à cordes (Ansonia Quartet) sur la moitié de l’album, Margaux se plaît à explorer les terrains de la chanson et donne un cadre à cette formation imposante dans laquelle chacun a dû trouver sa place. Margaux Vranken est au piano, compose et arrange toutes les titres de l’album. La douceur de "The Ending of the Book", hymne au temps qui passe et aux projets d’avenir, la ferveur de "What A Day", ode au sentiment amoureux, la fraîcheur de "Purpose", célébrant la musique, l’ambiance intimiste de "Sorrow". Si la mélodie reste essentielle pour Margaux Vranken, la voix occupe également une place importante dans l’album avec la participation de trois chanteuses : Farayi Malek, Eirini Tornesaki et Chloe Brisson. Les amis musiciens rencontrés à Boston sont présents puisque, la section rythmique est composée d’étudiants du collège de Berklee : Aaron Holthus à la basse, Sebastian Kuchczynski à la batterie et Lior Tzemach à la guitare. Aux saxophones on retrouve Nathan Reising et Lihi Haruvi et Ron Warburg à la trompette.

A l'occasion de la sortie de "Purpose", Margaux Vranken était l'invitée de Philippe Baron dans son émission "Jazz" sur Musiq3.    

Sur le même sujet :

Margaux Vranken, une pianiste sensible, optimiste et engagée

"Le jazz s’invite…" chez vous grâce à Jazz4you