Puggy Puissance 4 à Forest National!

Puggy Puissance 4 à Forest National!
4 images
Puggy Puissance 4 à Forest National! - © http://Boldatwork

Les trois compères ont tout donné pour ce nouveau rendez-vous dans la salle mythique, chauffée à blanc par des fans surexcités. Puissant et émouvant!

C’était prévisible. La sortie de "Colours", le quatrième album de Puggy, n’est pas passée inaperçue. Depuis le printemps, le trio "belge", composé d’un Français, un Anglais et un Suédois, est partout, en radio et sur scène. Avec plusieurs nominations, il devrait d’ailleurs, sans surprise, être un des grands gagnants de la deuxième soirée des D6bels Music Awards le 26 janvier prochain sur La Deux.

En lever de rideau, les charmantes damoiselles de Faon Faon ont mouillé le maillot pour réchauffer les corps et les voix d’une foule de plus en plus compacte. En 30 minutes et dans les conditions ingrates inhérentes aux premières parties sur une si grande scène, elles ont séduit par leur énergie, confirmant tout le potentiel et le charme que nous vous dévoilions il y a peu en interview. Puggy vendredi, avant Jain à l’AB ce lundi, elles enchainent les ouvertures de rideau prestigieuses avec sous le bras, un EP très prometteur et à découvrir d’urgence.

Quel plaisir de (les voir) jouer!

Débarquent alors nos gaillards sous un effet de lumière très réussi dévoilant leurs silhouettes stylisées. La Madeleine puis le Cirque Royal et l’AB au printemps, Puggy y est allé crescendo avant les festivals d’été, gardant cette fameuse date à Forest comme apothéose du plaisir de retrouver son public. "We’re home!", lance un Matthew visiblement ému de remplir à nouveau le paquebot forestois et de sentir la ferveur d’une histoire qui n’est pas près de s’éteindre.

Mis en bouche par quelques morceaux d’un dernier album très fédérateur, on retrouve instantanément tout ce qui nous charme chez Puggy: cet incroyable plaisir de jouer et d’emporter le public avec eux. La liste de leurs tubes commence à devenir impressionnante en 10 ans de carrière à peine. "Change the colours" nous donna le frisson avec ces milliers de mains qui claquent en mesure. Juste avant, Matthew se risque à quelques strophes en français, dévoilant une autre facette de sa voix. Une belle piste à suivre…

"Something you might like", l’album qui les a fait connaître d’une audience grandissante, est largement revisité au plus grand bonheur des fans. Mais en rappel, ils ont l’extrême bon goût de ne pas oublier les curieux de la première heure, ceux qui en 2007 déjà, avaient porté aux nues "Dubois Died Today", leur premier essai magistral. Un petit medley bien ficelé pour revenir une décennie en arrière et ne pas laisser ces premières chansons prendre la poussière.

Ambiance des grands soirs et sourires aux quatre coins de la salle. Petits et grands ont passé une excellente soirée avec ce groupe talentueux et communicatif. Nous aussi!

 

François Colinet

Puggy, "Colours" (Universal)