Premières réactions à la mort de Johnny Hallyday

Premières réactions à la mort de Johnny Hallyday
Premières réactions à la mort de Johnny Hallyday - © NATALIA KOLESNIKOVA - AFP

Voici les premières réactions d'artistes à la mort de Johnny Hallyday, icône française du rock décédée dans la nuit de mardi à mercredi, à 74 ans.

Céline Dion (sur Twitter):

"Je suis très triste d'apprendre le décès de Johnny Hallyday. Il était un géant du show-business ... une véritable légende! J'ai une pensée pour sa famille, ses proches et ses millions de fans qui l'adorent. Il nous manquera beaucoup, mais ne (sera) jamais oublié. - Céline xx..."

Lenny Kravitz (sur Twitter):

"Adieu, cher Johnny Hallyday. Ton amitié, ta douceur et ton soutien sont gravés dans mon coeur. C'est un honneur de t'avoir connu et d'avoir passé du temps avec toi et ta famille. Ton âme est du pur rock'n roll. Repose en paix"

Patrick Bruel (sur Twitter):

"Tellement triste"

Hugues Aufray (sur RTL), qui lui avait écrit "Les portes du pénitencier" :

"Il avait endossé ce personnage du rebelle avec cette chanson. Elle lui a porté chance toute sa vie. Aujourd'hui je suis forcément peiné", a-t-il déclaré, saluant "un héros". "On est tous tristes évidemment. Mais je suis fier qu'il ait chanté jusqu'au bout."

Michel Polnareff sur BFM TV: 

"Je ressens une immense tristesse mais en même temps, je me sens à la fois triste et libéré car il souffrait énormément. Et on n'aime pas voir souffrir ceux qu'on aime. Il sera toujours avec nous (...) Il a toujours été un héros. C'est quelqu'un qui nous a beaucoup inspirés, qui avait une force de caractère hors norme. Il était un grand exemple pour nous tous. J'ai les larmes aux yeux en le disant, mais, vraiment, on l'aime."

Omar Sy (sur Twitter):

"Quelle chance immense de t'avoir connu...un HOMME inoubliable, exceptionnel, aux valeurs et conseils si précieux. MERCI pour tout. Tu vas tant nous manquer Johnny... Nos pensées & Notre affection à Laeticia, Jade, Joy, Laura, David et tous ses proches."

Le chanteur Antoine (sur BFM TV):

"On a tous quelque chose de Johnny. Adolescent, j'avais été à la sortie des théâtres pour avoir un autographe. Il est le premier qui a secoué ça, qui a dit +nous les jeunes, on veut dire quelque chose+. (...) Il a apporté tout d'un coup que des jeunes puissent se reconnaître en lui. Il a été l'idole des jeunes puis après l'idole de tout le monde."