"POWA", un titre anti-système dévoilé par la chanteuse M.I.A

Rihanna, Madonna, Mariah Carey, Ariana... Les chanteuses pop en prennent pour leur grade dans le nouveau titre polémique dévoilé par la chanteuse M.I.A.

On peut lire sur son compte Twitter les paroles de la chanson: "I'm not Rihanna, I'm not Madonna, I'm not Mariah or Ariana/I'm been around in this world causing drama/The real spice girl, hot girl power".

Le morceau cible aussi le nouveau président américain Donald Trump: "Throw up my hands I say I'm not Dalai Lama, Throw up my hands say I'm not Obama".

L'artiste a également dévoilé un clip, lui aussi aux allures politiques, qu'elle a même réalisé, proposant des chorégraphies faisant penser au visuel de "Borders", un morceau abordant la question des réfugiés. Une colonne humaine est ainsi dos à une bâche rouge, probable référence au fameux mur qu'entend construire Donald Trump entre les Etats-Unis et le Mexique, alors qu'on peut entendre: "Throw up my finger and I'm taking on the Trump Tower and super-kala fascist racist espi-ala-tazors".