#PlaylistsforEarth : une compilation musicale d'artistes engagés pour la planète

Il n’est pas toujours facile d’entamer une conversation sur l’urgence climatique avec ses proches. La nouvelle initiative #PlaylistsforEarth vous propose dorénavant de le faire en chansons. Elle regroupe une sélection de playlists musicales créées par des artistes engagés pour l’environnement. A vos écouteurs !

Si on prête de nombreuses vertus à la musique, les responsables de ClientEarth espèrent, eux, qu’elle éveillera les consciences concernant la crise climatique. En amont de la journée mondiale de la Terre le 22 avril prochain, l’association caritative a récemment lancé la campagne de sensibilisation #PlaylistsforEarth. Son but ? Se servir de playlists musicales pour susciter des conversations autour de l’environnement et de l’écologie.

"En tant qu’éco-juriste, mon travail consiste à rendre l’avenir sûr pour les gens. Je sais que se servir du pouvoir de l’art et des artistes est primordial pour atteindre cet objectif. Les lois sont les règles dont nous convenons sur la manière dont nous voulons interagir collectivement les uns avec les autres et avec la planète – mais nous devons d’abord imaginer et communiquer ce à quoi nous voulons que cela ressemble. Il n’existe pas d’outils plus puissants que l’art, la musique et la littérature pour y parvenir", affirme James Thornton, PDG fondateur de ClientEarth.

Des messages sur l’urgence climatique

Cette initiative originale a déjà remporté l’adhésion de soixante artistes et groupes internationaux, tels que Coldplay, Brian Eno, Glass Animals et Tom Misch. Ils ont tous créé leur propre playlist personnalisée pour #PlaylistsforEarth, que les mélomanes peuvent écrire sur Spotify et sur les réseaux sociaux. Des sélections musicales qui ont une petite particularité : si on lit le titre des chansons qui les composent d’une seule traite, une phrase sur l’urgence climatique apparaît.

La musicienne anglaise Anna Calvi se sert ainsi de sa playlist pour dire aux fans de musique : "Je préférerais voir des changements [et plus de] protection. Et pourtant, nous continuons dans cette galère.

Combien de désastres ? Combien de temps cela prendra-t-il ?

"Plus que jamais, nous devrions parler de la crise climatique et prendre des mesures pour protéger la planète que nous aimons. Nous avons besoin d’un changement culturel massif et d’une réponse immédiate des gouvernements. C’est pourquoi j’ai voulu participer à 'Playlists For Earth', pour encourager la conversation et réfléchir à ce qui se passe dans le monde d’une nouvelle façon à l’approche de la conférence des Nations unies sur le climat", ajoute-t-elle dans un communiqué.