Nuits du Bota 2017 : Isaac Delusion

Nuits du Bota 2017 : Isaac Delusion
2 images
Nuits du Bota 2017 : Isaac Delusion - © Tous droits réservés

En tête d'affiche de la première nuit du Botanique, les Français d'Isaac Delusion ont délivré une performance très rock pour présenter leur nouvel album electro-pop.

Jeudi soir au Botanique, Isaac Delusion a investi la scène de l'Orangerie pour débuter en fanfare les Nuits du Botanique cru 2017.  C'est avec son dernier album sorti en avril, Rust & Gold, que le groupe parisien débute sa tournée en commençant par Bruxelles avant de rejoindre la France et quelques festivals estivaux. Isaac Delusion s'est formé en 2012 autour de Loïc et Jules, à Vincennes. Cinq ans après, ils ont déjà deux albums studio et trois EP à leur actif, dessinant les contours de leur univers pop, électro suspendu et poétique surmonté de l'organe clair-obscur de Loïc, à la fois sensible et puissante assimilable à Woodkid ou Oscar and the Wolf.

 

Sur scène, Isaac Delusion a fait apparaître un côté beaucoup plus rock et instrumental affublé d'un plaisir non dissimulé. Les cinq gars de Paris ont enchaîné leurs titres-phares et quelques fulgurances instrumentales notamment à la basse et lors d'une improvisation autour de la batterie. Ceux qui venaient pour une copie conforme du dernier album seront déçus puisqu'Isaac Delusion se mue en groupe expérimental sur scène. Une performance musclée qui tranche clairement avec la pop onirique qu'on leur connaît.

 

Rust & Gold d'Isaac Delusion

Sorti en avril 2017

Chez microqlima records

 

Mention spéciale à Las Aves qui composait la soirée avec Clara Luciani. Le groupe bordelais qui allie punk et electro est d'une énergie et d'une fougue incroyables.