Nouvelle tournée nord-américaine des Rolling Stones

Mick Jagger
Mick Jagger - © ERIC FEFERBERG - BELGAIMAGE

Les Rolling Stones ont annoncé mardi sur les réseaux sociaux une nouvelle tournée aux États-Unis et au Canada dans 15 stades américains à partir du 24 mai.

Mick Jagger, Keith Richards, Ronnie Wood et Charlie Watts vont débuter cette tournée baptisée "Zip Code" à San Diego le 24 mai, avant de se produire à Columbus, Minneapolis, Dallas, Atlanta, Orlando, Nashville, Pittsburgh, Milwaukee, Kansas City, Raleigh, Indianapolis, Detroit, puis à Buffalo le 11 juillet.

Le groupe mythique britannique enflammera ensuite le festival d'été de Québec le 15 juillet.

"Nous sommes très excités d'être de retour en Amérique du Nord cet été pour jouer dans des stades", a déclaré Mick Jagger, 71 ans, sur la page Facebook du groupe. "Nous adorons être sur la route et c'est super de retourner en Amérique du Nord! Je suis impatient de remonter sur scène", a ajouté Keith Richards.

La tournée coïncide également avec la réédition de l'album "Sticky Fingers" le 26 mai en Amérique du Nord et la veille dans le reste du monde. Cet album, enregistré à l'origine en 1971, contient les tubes "Brown Sugar", "Wild Horses", "Bitch" et "Dead Flowers".

L'année dernière, les légendes du rock ont engendré 143 millions de dollars (133 millions d'euros) avec leur tournée mondiale.

Leurs concerts en Australie et en Nouvelle-Zélande avaient été annulés à la suite du suicide, le 17 mars 2014, de L'Wren Scott, une ancienne mannequin de 49 ans qui partageait la vie de Mick Jagger depuis 2001.

Ces concerts avaient finalement été reprogrammés en octobre et novembre.

Le premier concert des Rolling Stones aux États-Unis remonte à 1964.


Belga